Olivier Leborgne (comédien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olivier Leborgne et Leborgne.

Olivier Leborgne est un comédien belge né le 23 mars 1966 à La Louvière

Études[modifier | modifier le code]

Avant ses études d'art dramatique, Olivier fréquente pour ses études secondaires l'Institut Sainte Marie à La Louvière où il prend goût au monde du théâtre grâce à l'option d'art d'expression donné par Jean-Edouard Fasbender.

En 1986, il entame des études d'art dramatique à l'Institut des arts de diffusion de Louvain-la-Neuve.

Ligue d'improvisation[modifier | modifier le code]

Olivier Leborgne est un ancien jouteur de la Ligue d'improvisation belge. Il a été champion du monde en 1999, au Québec.

Spectacles[modifier | modifier le code]

Avec son ami Patrick Ridremont, il crée le spectacle l'Improshow et crée en 2011 "Conversations avec mon pénis", son premier one-man show.

Il est également metteur en scène et réalise notamment Sois Belge et tais-toi à 5 reprises, "le Souper", mais aussi "l'affrontement" au théâtre de la Valette, "Qui a dit faible" avec Virginie Hocq, "Ils se sont aimés" et "Sur la route de Montalcino".

Télévision[modifier | modifier le code]

Sur Canal+ Belgique, il lance avec son complice Patrick Ridremont des capsules humoristiques comme TVA, Night Shop ou A louer. Il présente aussi Votez pour moi avec André Lamy version télé sur RTL-TVI et il présente aussi Puis-je vous embrasser ? sur RTL-TVI depuis mars 2017

Radio[modifier | modifier le code]

Il prête souvent sa voix pour des spots publicitaires et devient pendant l'été l'espion Jim Leborgne dans l'émission le Triangle des Bermudas sur Bel RTL.

Depuis septembre 2010, il est le complice d'André Lamy dans Votez pour moi tous les jours sur Bel RTL.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Il est également l'un des deux visages de la campagne publicitaire SFR (Business Team) et apparaît dans un spot publicitaire pour Mamie Nova.
  • Lors d'une interview pour le journal Moustique paru le 22 novembre 2011, il s'étonne de ne pas avoir d'article dans Wikipédia.

Lien externe[modifier | modifier le code]