Okrochka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Okrochka
image illustrative de l’article Okrochka
Okrochka préparée avec du kéfir

Lieu d’origine Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Place dans le service Plat principal, principalement en été
Ingrédients légumes (pomme de terre, navet, rutabaga, carotte...)
plantes aromatiques (oignon vert, aneth, persil, cerfeuil, céleri, ou estragon)
Accompagnement Viandes (bœuf, saucisses, jambon, saucisson) ou volaille
Classification Plat

L'okrochka (en russe : окрошка, en ukrainien : окрошка) est une soupe froide de Russie ou d'Ukraine. Son nom peut-être rapproché du russe крошить (krochit) ou de l'ukrainien : кришити (krichiti), qui signifient « émietter ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Il s'agit d'un plat traditionnel dans la cuisine russe[1],[2] Cette soupe froide est attestée depuis 1790 dans les écrits de Nikolaï Ossipov, à l'aube de la littérature culinaire russe[3]. Elle serait aussi mentionnée dans le Domostroï.

Recette[modifier | modifier le code]

La recette originale est faite à base de légumes coupés en petits morceaux. On en utilise généralement de deux types. Le premier doit avoir un goût neutre, comme les pommes de terre bouillies, navets, rutabagas, carottes, ou concombres. Le second doit être parfumé, (notamment les herbes aromatiques) : oignon vert, aneth, persil, cerfeuil, céleri, ou estragon.

Différentes viandes peuvent être utilisées dans la même soupe : le plus souvent du bœuf mais aussi des saucisses, du jambon, du saucisson ou de la volaille. Si on y met du poisson, qu'il soit de préférence cuit et froid, le meilleur choix étant un poisson au goût neutre: tanche, perche européenne, sandre, ou morue.

On utilise généralement du kvas blanc, plus aigre que le kvas normal, et plus rarement du kéfir de lait (ou de fruits) dans le Caucase ou du kombucha. Pour les épices, on utilise de la moutarde, du poivre noir et des concombres marinés. Enfin, on ajoute des œufs durs et de la smetana (crème aigre).

Les ingrédients sont coupés en dés, puis mélangé au kvass juste avant d'être servis. Cette méthode permet aux légumes de conserver leur texture. Selon les goûts on peut y rajouter du sel ou du sucre, voire des cubes de glace pour conserver la fraîcheur.

Les paysans utilisent les restes pour la confectionner.

Rafraîchissante, elle est mangée le plus souvent en été.

Préparation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Похлёбкин В. В. Национальные кухни наших народов. — М.: Центрполиграф, 2001. — С. 146. — (Классики кулинарного искусства).
  2. (ru) В. Похлёбкин (V. Pokhliobkine), « Русская и советская кухни » [« Cuisine russe et soviétique »], sur vkus.narod.ru (consulté le 24 juin 2018)
  3. (ru) Осипов Н. (N. Ossipov), Старинная русская хозяйка, ключница и стряпуха, Saint-Pétersbourg, Императорская типография,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]