Domostroï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Famille marchande russe au XVIIe, 1896 Huile sur toile. Musée de Saint-Pétersbourg, Russie
Portrait d'Ivan le Terrible par Viktor Vasnetsov, 1897 (Galerie Tretiakov, Moscou)

Le Domostroï est un ménagier russe du XVIe siècle, autrement dit un texte pratique traitant de la gestion domestique[1].

Historique et Structure du texte[modifier | modifier le code]

Parmi les sources du règne d’ Ivan IV, il occupe une place particulière pour ceux qui s’intéressent à la vie domestique russe de la période[2]. Son auteur est inconnu, mais la version la plus répandue a été éditée par le protopope Sylvestre, un conseiller influent du jeune Ivan IV, dit le Terrible. Pour les chercheurs modernes, il est un compte rendu précieux concernant la société russe et la vie des riches boyards et marchands.

Dans la Russie moderne, le terme Domostroï a désormais un sens péjoratif. En effet, il n'est plus tellement question aujourd'hui qu'en toute circonstance la femme doive se soumettre aux volontés de son mari, recevoir avec amour ses instructions et s'y conformer[1].

Le livre est divisé en 67 sections (dans la version de Sylvestre). Il aborde, entre autres, les thèmes suivants :

  • Pratiques religieuses, croyances populaires
  • Relations au sein de la famille, entre les Russes et le tsar
  • Economie domestique et culinaire, place de la femme

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Carolyn Johnston Pouncey, The Domostroi: Rules for Russian Households in the Time of Ivan the Terrible, Ithaca, NY : Cornell University Press, (ISBN 0801424100). Pour plus d'information, voir KU Library Catalog.
  • E. Duchesne, Traduction et commentaire, Le Domostroï : (ménagier russe du XVè siècle), Paris, Picard, .
  • Jean-Claude Polet, directeur; Préface de Claude Pichois, Patrimoine littéraire européen : Vol. 6 - Prémices de l'humanisme, 1400-1515, coll. « Anthologie en langue française ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Claude Polet, Patrimoine littéraire européen, Vol. 6 - Prémices de l'humanisme, page 668 et suivantes.
  2. Eugène Priadko (École pratique des hautes études, Paris), Écrire l’histoire à partir du Domostroï, sur le site du Centre d'études slaves - UMS 623, communication issue d'un colloque.

Articles connexes[modifier | modifier le code]