Ocquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ocquier
L’église Saint-Remacle (XIe siècle)
L’église Saint-Remacle (XIe siècle)
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Commune Clavier
Code postal 4560
Zone téléphonique 086
Démographie
Gentilé Ocquiérois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 23′ 45″ N 5° 23′ 43″ E / 50.39583, 5.3952850° 23′ 45″ Nord 5° 23′ 43″ Est / 50.39583, 5.39528
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Ocquier

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Ocquier

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Ocquier

Ocquier (en wallon Okir) est une section de la commune belge de Clavier située en Région wallonne dans la province de Liège.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Elle fait partie de la maison du tourisme du Pays de Huy.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom d’Ocquier trouverait son origine dans le nom latin Occarius.

Situation[modifier | modifier le code]

Ocquier se situe principalement sur la rive droite et le versant sud du petit ruisseau d'Ocquier qui, venant de Vervoz, se jette dans le Néblon à hauteur d'Amas à l'est du village. Quant au Néblon appelé localement l'Ombre, il coule à environ 1 km au sud-est du centre du village et sert de limite entre les provinces de Liège et de Luxembourg.

La localité se trouve au carrefour de la N.638 Esneux-Méan et de la N.641 qui mène à Huy.

Description[modifier | modifier le code]

Il est l'un des villages les plus typiques et authentiques du Condroz avec son bel ensemble d'anciennes bâtisses en pierres du pays (pierre calcaire).

Curiosités[modifier | modifier le code]

La ferme aux Grives.
  • Le chef-d'œuvre par excellence de ce village condrusien est, sans conteste, sa belle église romane Saint-Remacle. Bâti dès 1017 et restauré au début des années 2000, cet édifice chargé d'histoire qui fêtera bientôt son millénaire, est un témoin remarquable et unique dans la région de cette époque du Moyen Âge.
Article détaillé : Église Saint-Remacle d'Ocquier.
  • La Ferme aux Grives surnommée en wallon Les Cint Finiesses (Les Cent Fenêtres) ou encore la Ferme des Moines était une possession des moines de la principauté de Stavelot-Malmedy dont Ocquier faisait partie. Cette ferme est citée dès le XIe siècle et fut reconstruite après 1653. Elle servit en outre de relais postal[1]. Elle est bâtie en pierre calcaire et sa toiture est recouverte d'ardoises.
  • Le moulin à eau et sa roue à aubes toujours visible à côté du ruisseau d'Ocquier.
  • Le Castel du Val d'Or.

Activités et loisirs[modifier | modifier le code]

Ocquier possède une école communale, des clubs de football (C.S.Ocquier) et de tennis ainsi qu'une piscine en plein air d'une longueur de 25 m ouverte chaque été depuis 1958.

Une importante entreprise de constructions métalliques est implantée à la sortie du village en direction de Méan.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean François (dir.), Marian Noiszewski, Francis Peters, Jean-Claude Cornesse (Université de Liège, Faculté des Sciences appliquées, Service d'Architecture civile), Proposition de protection esthétique d'un village condrusien. Ocquier, Ministère de la Culture française, 1974.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :