Atrin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atrin
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Huy
Commune Clavier
Code postal 4560
Zone téléphonique 086
Géographie
Coordonnées 50° 24′ 56″ nord, 5° 22′ 13″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Atrin

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Atrin

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Atrin

Atrin est un hameau belge de la commune de Clavier situé en Région wallonne dans le sud-ouest du Condroz liégeois.

Avant la fusion des communes de 1977, Atrin faisait déjà partie de la commune de Clavier.

Situation[modifier | modifier le code]

Atrin est implanté le long d'un tige du Condroz à côté du village de Clavier-Village à une altitude de 300 m.

La route nationale 641 Huy-Ocquier traverse la partie est du hameau.

Description[modifier | modifier le code]

Atrin se compose initialement de fermes en carré et de fermettes souvent bâties en pierre calcaire. De nouvelles constructions se sont intégrées dans le paysage de ce hameau qui compte trois rues : la rue d'Atrin, la rue du Dessous et la rue Louise.

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie d'Atrin (du latin mérovingien atrium, « parvis », « cimetière »), est mentionnée pour la première fois en 959, s'écrivant alors « Aterino » (« petit atrium »), dans un acte de donation à l'abbaye de Stavelot. Elle a été la propriété des sires de Houffalize au XIVe siècle, du roi Jean de Bohême[1] puis des familles de la Tour de Brialmont et enfin de Méan jusqu'à la Révolution française[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Jacques Jespers, Dictionnaire des noms de lieux en Wallonie et à Bruxelles, Racines, , p. 107
  2. Le patrimoine monumental de la Belgique : Wallonie, vol. 16-1, Pierre Mardaga, , p. 219-220