Noël Juchereau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Noël Juchereau
Naissance
Tourouvre, Perche, France
Décès (à 55 ans)
Orléans, Orléanais, France
Origine France
Allégeance Drapeau de la Nouvelle-France Nouvelle-France
Drapeau du royaume de France Royaume de France
Années de service (Début en Nouvelle France) 1634-1648
Distinctions Sieur des Chatelets
Autres fonctions Un des fondateurs de la Compagnie de la Nouvelle-France, commis principal de la Communauté des Habitants de la Nouvelle-France
Famille Juchereau

Biographie[modifier | modifier le code]

Noël Juchereau, Sieur des Chatelets (août 1593 - peu avant le 31 juillet 1648) était un pionnier de la Nouvelle-France et un membre de la Compagnie de la Nouvelle-France en 1627, année de fondation de cette organisation.

Juchereau fut baptisé à Tourouvre, Perche, France[1] le 30 août 1593[2] de son père Jean Juchereau (1567-1628) de Tourouvre et sa première femme Jeanne Creste (d.1608). La famille de son père était de Mortagne, France et gouverneur prominent. La famille de sa mère était des seigneurs de Tourouvre et de l'Hôme[2]. Juchereau avait un frère, Jean Juchereau de Maur (1592-1672), père de Jean Juchereau, sieur de la Ferté, et Nicolas Juchereau, sieur de St-Denis.

Il finit ses études dans les deux sciences humaines et du droit, et reçut ses licences en droit. Juchereau a voyagé pour la première fois à Québec en 1634, suivi de son frère, Jean, et da famille en 1643[3].

Juchereau était une figure active dans la nouvelle colonie française. Le gouverneur de Québec a fréquemment cherché son aide concernant certains sujets juridiques sensibles[4].

Juchereau et Pierre Legardeur de Repentigny ont créé la Communauté des Habitants. Il fut nommé leur commis principal en 1645. Comme gardien d'église à partir de 1645-1646, il participa aux cérémonies religieuses centrales à la vie sociale de Québec.

Juchereau était licencié dans sa carrière juridique. L'historien Benjamin Sulte crut qu'il agissait en tant qu'agent pour Rosée et Cheffault qui ont voulu une concession d'une partie des échanges avec la Nouvelle-France de la société des cent associés. On a accordé les terres près de la ville de Québec à Juchereau. Puisqu'il était célibataire, il a conféré la terre à ses neveux[5].

Juchereau est revenu en France en 1647 en tant que délégué de la Communauté des Habitants pour obtenir des changements à cette orginasation[5]. Il mourut le 31 juillet 1648, à Orléans, France.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stanley C. Arthur, George Campbell Huchet de Kernion, Old Families of Louisiana, Genealogical Publishing Com, , 149–156 p. (ISBN 978-0806346885, lire en ligne)
  2. a et b Madam Pierre Montagne, Tourouvre et les Juchereau, Quebec, Societe Canadienne de Genealogie, , 5 p.
  3. Ross Phares, Jack Hastings, Cavalier in the Wilderness: The Story of the Explorer and Trader Louis Juchereau de St. Denis, Gretna, Louisiana, Pelican Publishing, , 58 p. (ISBN 978-0882891279)
  4. André Vachon, « Noel Juchereau des Chatelets », Dictionary of Canadian Biography Online, University of Toronto/Université Laval (consulté le 21 juillet 2012)
  5. a et b The Jesuit relations and allied documents: travels and explorations of the Jesuit missionaries in New France, 1610-1791, Burrows Bros. Co., , 313 p. (lire en ligne)