Ninja Warrior : Le Parcours des héros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ninja Warrior
Le Parcours des héros
Image illustrative de l’article Ninja Warrior : Le Parcours des héros
Logo de l'émission (saisons 1 à 2).

Programme adapté Sasuke
Genre Jeu télévisé
Périodicité Hebdomadaire
Création Ushio Higuchi
Réalisation Tristan Carné
Didier Froehly
Jean-Jacques Amsellem
Stephane Meret
Présentation Christophe Beaugrand (1-)
Denis Brogniart (1-)
Iris Mittenaere (3-)
Ancienne présentation Sandrine Quétier (1-2)
Narration Christophe Beaugrand (1-)
Denis Brogniart (1-)
Thème du générique You Will Be a Hero (Composé par : Monstre - Édition : Kaptain Music)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 5
Nombre d’émissions 17
Vainqueur (saison 1) Aucun vainqueur
(saison 2) Aucun vainqueur
(saison 3) Aucun vainqueur
(saison 4) Jean Tezenas du Montcel
(saison 5) Aucun vainqueur


(Valentin Dubois (saison 1), Thomas Ballet (saison 2) et Jean Tezenas du Montcel (saison 3) sont les candidats s'étant rapprochés le plus de la victoire) (saison 4) gagnant : Jean Tezenas du Montcel (saison 5) candidat s'étant rapproché le plus de la victoire : Jean Tezenas du Montcel

Gain 100 000 € (et une voiture, lors de la saison 1)
5 000 € (Méga Mur et meilleur demi-finaliste de chaque soirée (saison 4))

2 500 € deuxième tentative Méga mur 1 000 € troisième tentative méga mur (saison 5)

Programme similaire Intervilles
Total Wipeout
District Z
Production
Lieu de tournage Promenade de la Pantiero à Cannes
Durée h (saison 1)
h 30 min (saisons suivantes)
Production exécutive TF1 Production
Société de production TF1 Production
Société de distribution Dentsu Inc
The Story Lab
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion
Statut En cours
Public conseillé Tout public
Site web Ninja Warrior

Ninja Warrior : Le Parcours des héros est un jeu télévisé français diffusé depuis le sur TF1[1].

Présenté par Christophe Beaugrand, Denis Brogniart et Iris Mittenaere, le format est adapté d'une émission japonaise, Sasuke, créée en et reprise dans de nombreux pays, dont les États-Unis (American Ninja Warrior (en)) et le Royaume-Uni (Ninja Warrior UK (en)).

Présentation[modifier | modifier le code]

L'émission arrive sur TF1 le vendredi 8 juillet 2016. Elle est présentée par Christophe Beaugrand, pour sa bonne humeur et son côté humoristique ainsi que par Denis Brogniart, pour son côté technique et sportif. Ils sont accompagnés par Sandrine Quétier en saison 1 et 2, puis par Iris Mittenaere depuis la saison 3, qui sont aux côtés des candidats et de leurs proches.

Habituellement, Ninja Warrior est diffusé en plein été, sauf pour la saison 3, décalée en septembre/octobre 2018. La saison 5 est également décalée, en raison du confinement en France suite à la pandémie de Covid-19, elle est finalement diffusée en janvier 2021.

Concept[modifier | modifier le code]

Ninja Warrior est un parcours d'obstacles, situé au-dessus de piscines. Le but est de franchir tous les obstacles sans tomber dans l'eau, afin d'enclencher un buzzer situé au bout du parcours, et si possible en un minimum de temps. Contrairement à un jeu du même type comme Wipeout, toute erreur est éliminatoire, et sauf exception, il est impossible de recommencer un obstacle. Les candidats n'ont donc, dans les faits, qu'un seul essai pour réussir le parcours.

Pour remporter Ninja Warrior, il faut parvenir au bout de plusieurs parcours :

  • Le parcours de qualification : les candidats doivent franchir 5 obstacles (6 obstacles dans la saison 1) qui changent à chaque émission. Seuls les 15 meilleurs se qualifient pour la demi-finale. À partir de la saison 3, le nombre de qualifications est réduit de 15 places à 12 places avec parmi ces 12 candidats, la meilleure femme de la soirée (uniquement en saison 3). En saison 4, le Méga Mur, réputé dans le monde pour avoir été franchi par très peu de concurrents, fait son apparition en France. Il s'agit d'un mur de 5,50 mètres encore plus haut que le mur de base. Si le candidat réussit à le franchir, il obtient une place directe en finale sans passer par la demi-finale et remporte une prime de 5 000  ! Néanmoins, si le candidat venait à échouer cette épreuve, il ne disposerait alors que de plus qu'une seule tentative pour franchir le mur classique. Seuls 3 candidats cette saison ont réussi à réaliser cette prouesse : ils sont ainsi devenus les premiers en France et même plus, en Europe, à avoir passé outre cette nouveauté cette saison : Charles Poujade, Thomas Dudoué et Ibra TV. Lors de la saison 5, la règle du Méga Mur est modifiée : le candidat dispose désormais de trois tentatives pour réussir ce mur-ci, avec impossibilité de revenir sur le mur classique. En cas de deuxième voir de troisième tentative, la place directe en finale n’est plus en jeu et le candidat remporte une prime de 2 500  puis de 1 000 . Seuls 4 candidats cette saison ont réussi à réaliser cette prouesse : Maxime Ben-Medjani, Soen Brière-Robert, Solan Dejouy (lors de sa deuxième tentative) et Benyamine Elouafi.
  • La demi-finale, où les 45 meilleurs candidats de toutes les soirées de qualification s'affrontent sur un nouveau parcours de 9 obstacles plus difficiles. Les 20 meilleurs candidats se qualifient pour la finale. À partir de la saison 2, le mécanisme change en conséquence : elle a lieu lors de la même soirée qu'aux qualifications. Les 15 meilleurs candidats de chaque soirée de qualification s'affrontent sur un nouveau parcours de 5 obstacles et les 6 meilleurs concurrents se qualifient pour la finale. Lors de la saison 3, 12 candidats dont la meilleure femme de chaque soirée de qualification s'affrontent et seuls les 5 meilleurs se qualifient pour la finale. Dans la saison 4, le système change une nouvelle fois : les 12 candidats qualifiés pour cette étape s'affrontent dans 6 duels un contre un de façon parallèle : le meilleur candidat des qualifications affronte le dernier, le 2e des qualifications se mesure au 11e, le 3e le 10e... et ainsi de suite. Le gagnant du duel est qualifié pour la finale, le perdant est directement éliminé. Toutefois, cette course contre-la-montre est également contre tous les autres puisque le meilleur demi-finaliste de la soirée remporte une prime de 5 000  ! En saison 5, le vainqueur de la demi-finale gagne cette fois-ci un joker lui permettant de recommencer l’obstacle sur lequel il est tombé en finale (n’est valable que pour les deux premiers parcours et devient caduque lors des quatre derniers obstacles du second parcours).
  • La finale, où les 20 meilleurs candidats (25 à partir de la saison 2 avec en plus la meilleure femme toutes demi-finales confondues lors de la saison 3 portant alors le nombre de finalistes à 26, 27 dans la saison 4 (24 plus les 3 candidats ayant réussi à franchir le Méga Mur), 28 dans la saison 5 (25 plus les 3 candidats ayant réussi à franchir le Méga Mur ainsi que la meilleure femme toutes demi-finales confondues à l’instar de la saison 3)) doivent affronter 2 parcours avec des épreuves encore plus dures. Le premier parcours de la finale doit impérativement être terminé en moins de 4 minutes (3 minutes 45 lors de la saison 3, 4 minutes 10 lors de des 4 et 5 (4 minutes 40 pour Maurane Jelic, seule femme finaliste de cette dernière saison)). Lorsque la limite de temps est écoulé ou en cas de chute, le candidat est irrémédiablement éliminé et ne peut désormais plus être repêché. Le second parcours est quant à lui en 2 parties : les 5 premiers obstacles (6 obstacles lors des 2, 4 et 5) doivent être obligatoirement effacés en moins de 2 minutes (2 minutes 45 lors des saisons 2 et 3, 3 minutes 10 en saison 4 avec au bout du 5e obstacle (6e dans la saison 2), un buzzer pour arrêter le chronomètre. Les 3 derniers obstacles (4 à partir de la saison 3) ne possèdent plus aucune limite de temps : le candidat peut alors prendre tout le temps qui lui semble nécessaire pour avancer. La règle d'élimination de la finale est une fois encore appliquée.
  • La Tour des Héros (qui est une corde de 23 mètres de haut à grimper en moins de 40 secondes) (30 secondes les 3 précédentes saisons). Lors des saisons 1 et 3, aucun candidat n'a franchit la deuxième partie du second parcours. Néanmoins, lors de la saison 2, Thomas Ballet a réussi le second parcours et a alors tenté sa chance à la Tour des Héros, où il arrive 3 secondes après la fin du chrono. Cet événement qu'est la victoire d'un participant sur le second parcours puis sa tentative de gravir la corde se reproduit en saison 4, si ce n'est que pas moins de 3 candidats réussissent cette fois-ci : Jean Tezenas du Montcel, Nicolas Cerquant et Thomas Hubener. Ils grimpent alors chacun leur tour la Tour des Héros. Le premier cité triomphe de l'ascension en 32 secondes 25, devant Nicolas Cerquant, qui la monte en 39 secondes 40 et Thomas Hubener, qui échoue à quelques centimètres du buzzer. Jean Tezenas du Montcel remporte alors les 100 000  promis au vainqueur et devient le premier Ninja Warrior de France et le 10ème gagnant du jeu au monde, après Kazuhiko Akiyama, Makoto Nagano, Yuuji Urushihara et Yusuke Morimoto (Japon), Isaac Caldiero et Drew Drechsel (USA), Tim Champion (UK), Ben Polson (Australie) et Lê Văn Thực (Vietnam). Nicolas Cerquant, quant à lui, fait partie des 16 personnes au monde à avoir vaincu le stage 4 (Tour des Héros/Mt Doriyama).

Pour se qualifier pour la phase suivante, il faut terminer le parcours en un minimum de temps. Au cas où trop peu de candidats ont pu atteindre le buzzer, les candidats sont repêchés par rapport au dernier obstacle franchi, puis au temps. Cependant, pour accéder à la Tour des Héros, il faut impérativement terminer le parcours final, ce qui fait qu'il peut n'y avoir aucun vainqueur sur une saison si personne ne termine ce parcours.

Saisons[modifier | modifier le code]

Saison 1 (2016)[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé du 10 au . Le programme a été diffusé du 8 juillet au .

Saison 2 (2017)[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé du 8 au . Cette deuxième saison a été diffusé du 23 juin au .

Saison 3 (2018)[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé entre le 27 mars et le . La diffusion a débuté le et s'est terminée le Cette nouvelle saison est la première sans Sandrine Quétier qui a quitté TF1 le , pour réaliser un projet théâtral, elle est remplacée par l'ancienne Miss France et Miss Univers, Iris Mittenaere.

Le lancement de cette troisième saison était initialement prévu le vendredi mais fut retardé à la suite de l'annulation de la saison 19 de Koh-Lanta dont le lancement était prévu le vendredi .

Saison 4 (2019)[modifier | modifier le code]

Malgré les faibles audience de la saison 3, TF1 a commandé une quatrième saison. Le tournage a eu lieu entre le et le . Cette saison a été diffusée du au . Pour la première fois en trois ans, il y a eu un vainqueur de Ninja Warrior : Jean Tezenas du Montcel remporte cette quatrième saison face à Nicolas Cerquant (surnommé homme papillon) et Thomas Hubener.

Saison 5 (2021)[modifier | modifier le code]

Malgré les audiences en baisse de la saison 4, TF1 a commandé une cinquième saison[réf. souhaitée]. Cette saison est diffusée du au [2].

Le samedi , Denis Brogniart annonce sur ses réseaux sociaux que les téléspectateurs pourront créer les nouveaux obstacles. Les meilleurs obstacles imaginés par les téléspectateurs seront fabriqués pour la 5e saison. Cette saison comporte une émission spéciale "La France contre le reste du monde".

À la suite de la propagation du coronavirus en France, le tournage de la 5e saison prévu en avril est annulé. La saison devait comporter 6 épisodes plus 1 épisode bonus. Au final cette saison comporte 5 épisodes. Le tournage de la 5e saison s'est finalement déroulé du 15 septembre au 21 septembre 2020[3].

Saison 6 (2022)[modifier | modifier le code]

Après les bonnes audiences de la saison 5, TF1 a commandé une sixième saison. Le tournage aura lieu du 27 mai 2021 au 2 juin 2021 à Cannes.[réf. nécessaire]

Audiences[modifier | modifier le code]

Saison Horaire de diffusion Audience lancement Audience de la finale Audience moyenne
Audience PDM Audience PDM Audience PDM
1 Vendredi 21 h 5 020 000 26,0 % 2 972 000 16,3 % 3 894 000 21,0 %
2 4 744 000 25,6 % 4 704 000 27,4 % 4 381 000 24,8 %
3 3 902 000 21,4 % 3 446 000 17,8 % 3 375 000 18,3 %
4 3 457 000 21,8 % 3 138 000 20,2 % 3 126 000 20,1 %
5 Samedi 21 h 5 4 396 000 18,2 % 4 068 000 18,9 % 3 995 000 17,3 %


Références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Daragon, « Dans les coulisses de Ninja Warrior, le nouveau jeu estival de TF1 », sur PureMédias, .
  2. leblogtvnews.com, « La une des quotidiens nationaux parus ce mardi 15 décembre 2020. », sur Leblogtvnews (consulté le 15 décembre 2020)
  3. Maxime Belaïd, « Ninja Warrior saison 5 », sur Idille Émissions (consulté le 27 août 2020)