Ninja Warrior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la version japonaise de Ninja Warrior. Pour la version française, voir Ninja Warrior, le parcours des héros.

Ninja Warrior est un jeu télévisé japonais diffusé au Japon depuis le 26 septembre 1997 sur la chaîne TBS. Le titre original de l'émission est Sasuke (サスケ?), probablement une référence au ninja Sarutobi Sasuke, héros de nombreux contes pour enfants. Le jeu consiste à franchir quatre épreuves physiques, où la difficulté va en grandissant.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Il y a donc quatre épreuves chronométrées, ce qui force le participant à développer une rapidité et une force, tant physique que morale et dans la situation où il n'en développerait aucune, ce qui arrive souvent au moment de la première épreuve, l'« apprenti ninja » fini dans l'eau boueuse.

Par exemple, dans une des versions du programme, la première épreuve débute par la traversé d'un plan d'eau en sautant de pierre en pierre, le participant arrive devant un rondin de bois suspendu et doit s'y accrocher afin de pouvoir traverser. Vient ensuite le pont suspendu à double palier et le trampoline qui le fait arriver sur un filet. Arrive alors le moment où le candidat redescend d'un niveau grâce à une corde lisse et arrive sur un trampoline géant installé à la verticale sur lequel il doit rebondir en face. L'épreuve se termine par une montée de rampe de skate très inclinée (4 m), s'ensuit une montée a mains nues d'un mur de 6 m, à l'aide d'une corde lisse, ou se trouve, en son sommet, le buzzer de fin d'épreuve. Tout ceci à parcourir en moins de cent secondes.

Participants[modifier | modifier le code]

Les premiers participants apportent leur mascotte (petites voitures, habits de travail, tenue de super-héros) ou réalisent de petites chorégraphies d'introduction se finissant souvent par une pose artistique, afin d'impressionner le public en mettant leur corps et leurs aptitudes physiques en valeur ou voulant laisser augurer de leur prétention à la victoire. Les candidats les plus sérieux apparaissent généralement à la fin, notamment les Sasuke All-Stars (Kazuhiko Akiyama, Makoto Nagano, Toshihiro Takeda, Shingo Yamamoto, Bunpei Shiratori, et Katsumi Yamada surnommé « Mr. Sasuke ») et les Sasuke New Stars (Yūji Urushihara, Kōji Hashimoto, Hitoshi Kanno, Naoya Tajima, Jun Sato, Ryo Matachi, et Kazuma Asa).

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

  • Kazuhiko Akiyama (ja), lors de la quatrième édition (octobre 1999), à l'âge de 26 ans.
  • Makoto Nagano (en), lors de la 17e édition (octobre 2006), à l'âge de 34 ans.
  • Yūji Urushihara (ja), à deux reprises lors des 24e et 27e éditions (janvier 2010 et octobre 2011), à l'âge de 31 et 33 ans.
  • Yūsuke Morimoto (ja), lors de la 31e édition (juillet 2015), à l'âge de 23 ans.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Il est diffusé en France dans l'émission Menu W9 (sur la chaîne W9) présenté par les deux animateurs Benjamin Morgaine et Vincent Desagnat, anciens présentateurs du Morning live sur la chaine M6 (fondatrice du groupe comprenant W9). Tout en commentant les épreuves et leurs participants, les présentateurs français parlent pour la plupart du temps de choses n'ayant aucun rapport avec l'émission ayant un effet comique décalé, ce qui rend ce divertissement complètement déjanté et hilarant, plutôt destiné à un public de jeunes adultes. Cependant, la différence des participants dans leurs façon d'être et leur âge est visible (20 à 60 ans) ce qui apporte une touche de popularité à l'émission.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Le jeu a été adapté aux États-Unis en sous le nom American Ninja Warrior (en), et depuis au Royaume-Uni sous le nom Ninja Warrior UK (en).

Son adaptation française sur TF1, sous le nom de Ninja Warrior, le parcours des héros, est programmée pour juillet 2016, sous la forme de cinq émissions en début de soirée. Des adaptations allemande et italienne sont également prévues[1].

La version américaine est très sportive, alors que la version britannique est plus tournée vers l'humour, la version française étant à mi-chemin entre les deux[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Thierry Wojciak, « TF1 : Ninja Warrior à l'antenne début juillet », CBNews, le 9 juin 2016