Nikolaos Stratos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nikolaos Stratos
Νικόλαος Στράτος
Fonctions
107e Premier ministre grec
Monarque Constantin Ier
Prédécesseur Dimitrios Gounaris
Successeur Petros Protopapadakis
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Loutro (Étolie-Acarnanie)
Grèce
Date de décès (15 novembre julien)
Lieu de décès Goudi (Grèce)
Nationalité Grecque
Religion Christianisme orthodoxe (Église de Grèce)

Nikolaos Stratos
Premiers ministres grecs

Nikolaos Stratos (en grec moderne : Νικόλαος Στράτος) est un homme politique grec né en 1872 à Loutro (Étolie-Acarnanie) et mort le (15 novembre julien), est un homme politique grec. Il est Premier ministre de Grèce pendant quelques jours en mai 1922.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stratos est élu la première fois au Parlement grec en 1902. Il est nommé ministre de l'Intérieur en 1909 sous Kyriakoúlis Mavromichális après que la Ligue militaire a pris le pouvoir. En 1911, il est élu président du Parlement. Premier ministre

En 1922, La Grèce est plongé dans une grave crise politique à la suite de la défaite de son armée lors de la campagne d'Asie mineure. Le Premier ministre Dimitrios Gounaris démissionne le 16 mai 1922 et le roi Constantin demande à Stratos de former un nouveau gouvernement. Stratos propose au roi de désigner Pétros Protopapadákis qui réussit à former un cabinet quelques jours plus tard.

À la fin de l'année 1922, Stratos, Gounaris et Protopapadákis, ainsi que trois autres personnes, sont accusés, jugés et condamnés pour la perte de Smyrne au cours du procès des Six.

Stratos est condamné à mort et exécuté à Goudi le (15 novembre julien), avec les cinq autres condamnés.

Il fut membre de la Franc-maçonnerie[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Evstathiou Diakopoulou, O Tektonismos stin Ellada (La Franc-maçonnerie en Grèce), Ionios Philosophiki, Corfou, 2009, p. 297.


Références[modifier | modifier le code]