Nida Chenagtsang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nida Chenagtsang
Dr Nida Chenagtsang.jpg
Nida Chenagtsang
Biographie
Naissance
Activité
Autres informations
Domaine

Nida Chenagtsang né en au Tibet en Amdo, est un médecin tibétain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Nida Chenagtsang est né dans la région de Rebkong. Issu d’une lignée de yogis, il reçut une formation traditionnelle, et étudia la médecine tibétaine dans un hôpital de sa région. Il obtint une bourse et pu rejoindre le Mentsee Khang de Lhassa, l’Université médicale tibétaine de Lhassa, dont il est diplômé en 1996. Il y a soutenu une thèse sur le massage traditionnel tibétain (Ku Nye).

Le Dr Nida a publié des articles et ouvrages spécialisés sur la médecine tibétaine traditionnelle. Il a formé des étudiants à la médecine tibétaine dans plusieurs pays.

Il est cofondateur de l’institut Ngak Mang et directeur de l’Académie Internationale de Médecine Traditionnelle Tibétaine, IATTM, (International Academy for Traditionnal Tibetan Medecine)[2].

Il fonde Menla Ling, le « Jardin du Bouddha de Médecine », un centre de méditation situé dans la vallée de l'Eure, où il organise des retraites de Mantra Yoga avec Sofia Stril-Rever[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nida Chenagtsang, Giuseppe Coco, Il tesoro della salute. Introduzione alla medicina tradizionale tibetana, Infinito, 2009, (ISBN 8889602546)
  • Nida Chenagtsang, L'arte del buon karma. Il sentiero del turchese, Traduit par E. Gallotta, Editor L. Catalano, Chiara Luce, 2009, (ISBN 8886099347)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]