Nicolaus Serarius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nicolaus Serarius, né le à Rambervillers (France) et décédé le à Mayence en Rhénanie (Allemagne), est un prêtre jésuite français, exégète et historien ecclésiastique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entama ses études à Remiremont. De 1569 à 1573, il suivit des études de philosophie à Cologne. Le il entre au noviciat jésuite de Cologne. Durant cette première formation spirituelle ses supérieurs religieux reconnaissent ses dons pour la théologie et l'envoient étudier les sciences sacrées à Wurtzbourg. Bientôt il y enseigne la grammaire, les lettres, la rhétorique et la philosophie.

Lorsqu'en 1582 l'université de Wurtzbourg est fondée par le prince-évêque Julius Echter von Mespelbrunn Serarius fait partie de la faculté de philosophie et joue un rôle important, comme orateur, lors des séances solennelles. De 1589 à 1590, il fut vice-recteur de l'université. En 1591, il fut enseignant (docent) pour la métaphysique. À partir de 1595, il enseigna la théologie au collège des Jésuites à Mayence[1]. Il a laissé des commentaires sur la Bible (1611) et des Prolégomènes sur l'Ecriture-Sainte (Paris, 1704).

Publications[modifier | modifier le code]

Son œuvre considérable sur l'Histoire de Mayence n'a jamais été compilée ni publiée intégralement[2].

  • Moguntiacarum Rerum ab initio usque ad reverendissimus et illustrissimus hodiernum Archiepiscopum, ac Electorem, Dominum D. Ioannem Schwicharum Libri quinque. Mayence, 1604.
  • Lutheroturcicae Orationes, quarum, post praefationum, indiculus ; scriptae, dictae, Mayence, 1604 (lire en ligne).
  • Minerval, divinis Hollandiae Frisiaeque Grammaticis, J. Scaligero et J. Drusio Trihaeresii auctati ergo, Mayence, 1605 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Louis Richard (O.P.), Charles-Antoine Jombert et Cl. J. B. Bauche, Dictionnaire universel, dogmatique, canonique, historique, géographique et chronologique des sciences ecclésiastiques..., Paris, Jacques Rollin, Charles-Antoine Jombert, Jean-Baptiste-Claude Bauche, tome cinquieme, , 925 p. (lire en ligne), p. 63
  2. Poste-Reformation Digital Library : Nikolaus Serarius (1555-1609)]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Paul Ackermann, Dictionnaire biographique universel et pittoresque, contenant 3,000 articles environ de plus que la plus complète des biographies publiées jusqu'à ce jour, Aimé André (libraire-éditeur), 1834.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Serrarius, jésuite, dans Louis Ellies Dupin, Nouvelle bibliothèque des auteurs ecclésiastiques, chez Pierre Humbert, Amsterdam, 1711, tome XVII, p. 41-44 (lire en ligne)
  • Opusculorum theologicorum R.P. Nicolai Serarii Rambervillani Societatis Jesu Theologi tomi tres, Mayence 1611
  • Augustin Calmet, Bibliothèque lorraine ou histoire des hommes illustres qui ont fleuri en Lorraine etc., Nancy 1751, 886-891
  • Johann Peter Schunk, Beiträge zur Mainzer Geschichte, III Mayence 1790, p. 171-173 Sommervogel VII, 1134-1145, IX 851 f. HN III, 499-503
  • Gudrun Uhlenbrock, Personalbibliographie von Professoren der Philosophischen Fakultät der Alma Mater Julia Wirceburgensis von 1582-1803, III (Diss. Erlangen-Nürnberg) 1973, p. 19-27.
  • Franz Heinrich Reusch, ADB:Serarius, Nikolaus, Allgemeine Deutsche Biographie, tôme 34, éditions Duncker & Humblot, Leipzig 1892, p. 36

Liens externes[modifier | modifier le code]