Nicolas Escoulan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Escoulan
Image illustrative de l'article Nicolas Escoulan

Naissance (42 ans)
Saint-Nazaire
Nationalité français
Profession journaliste
Médias
Média principal télévision, radio
Pays Drapeau de la France France
Radio Europe 1
Autres médias TF1, Canal +

Nicolas Escoulan (né le 27 juin 1975 à Saint-Nazaire) est un journaliste français, passé par TF1 et Canal+, il est directeur de la rédaction d'Europe 1 depuis juin 2014.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Après des études de droit et de sciences politiques à l'université de Nantes qu'il poursuit à l'université Paris-I (Panthéon-Sorbonne), il est diplômé du centre de formation des journalistes de Paris (CFJ) en 1999[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En mai 1999 Nicolas Escoulan intègre la rédaction de TF1 à Paris puis, en juillet 1999, il est nommé au bureau de Londres au Royaume-Uni de TF1[2] en tant que journaliste correspondant junior.

En 2001, il revient à la rédaction de TF1 à Paris au service économique puis information générale-étranger où il devient grand reporter en 2004[2]. Il couvre les événements d'actualité (notamment : l'élection présidentielle américaine de 2004, le tsunami de 2004 dans l'océan Indien, le décès du Pape Jean-Paul II, le cyclone Katrina dans le sud-est dans États-Unis). En 2006, il réalise deux magazines pour TF1 sur la justice en France[2]. En 2007, il intègre le service politique, toujours à TF1. Il est chargé de couvrir l'actualité du candidat à la présidence de la république Nicolas Sarkozy, puis de la présidence de la république, actualité qu'il suivra pour TF1 jusqu'en 2008[2].

Il quitte TF1 pour rejoindre Dimanche+ en septembre 2008, le magazine politique de Canal+, présentée par Anne-Sophie Lapix. Chaque semaine il est chargé de réaliser des reportages sur l'actualité politique[2] ainsi que la séquence La bande-annonce, l'agenda de la semaine des événements à venir qui est diffusé en fin d'émission.

Nicolas Escoulan a coréalisé avec François Lescalier le documentaire « Un an avec DSK » qui est diffusé le 13 mars 2011 par Canal +[3]. Ce documentaire revient sur les douze derniers mois de Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI, son action, sa vie et ses ambitions alors que DSK est présenté comme potentiel candidat socialiste à l'élection présidentielle de la présidence de la république en 2012.

En juin 2011, Nicolas Escoulan est nommé rédacteur en chef du Grand Journal, l'émission phare de Canal + présentée par Michel Denisot[4]. À l'occasion des élections présidentielle de 2012, il met en place et dirige les premières soirées électorales de Canal+, présentées par Anne-Sophie Lapix et Michel Denisot[5].

En mai 2013, il commence une nouvelle carrière à la radio, appelé par Fabien Namias, nouveau directeur général et de l'information d'Europe1 pour l'épauler en tant que directeur adjoint de la rédaction[4]. Les deux hommes avait eu l'occasion de se côtoyer à TF1, tous deux en début de carrière. Sa principale mission est de repenser les tranches d'information de la station[6], notamment La Matinale de Thomas Sotto. En juin 2014 il est nommé directeur de la rédaction d'Europe 1[2].

Lors de la rencontre annuelle de la French-American Foundation les 8-12 octobre à Paris et Bordeaux, il est nommé pour la promotion 2014 des « Young Leaders »[7].

En janvier 2017 il succède à Sonia Mabrouk à la présentation de l'émission Les Eclaireurs sur Europe 1 le dimanche de 19h20 à 20h.

En juillet 2017, il devient conseiller chargé de la communication auprès du secrétaire d’État Benjamin Griveaux[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Anciens CFJ Paris, « Liste complète des anciens élèves : promo 1999 »
  2. a, b, c, d, e, f et g Thibault Leroi, « Europe 1 : des nominations à la rédaction et aux programmes », sur radioactu.com,
  3. « DSK : le docu qui va faire parler », sur parismatch.com,
  4. a et b Pauline Delassus, « Matinale : Thomas Sotto réveille Europe 1 », sur parismatch.com,
  5. Télé 2 Semaines, « Canal + peaufine ses soirées électorales confiées à Anne-Sophie Lapix et Michel Denisot », sur programme.tv,
  6. Aude Dassonville, « Europe 1 : Nicolas Escoulan, nouvel homme clé », sur telerama.fr,
  7. (en) « 2014 Young Leaders », sur http://www.frenchamerican.org,
  8. lefigaro.fr, « Nicolas Escoulan rejoint le cabinet de Benjamin Griveaux », Le Figaro, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)