Sonia Mabrouk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mabrouk.
Sonia Mabrouk
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance (41 ans)
Tunis, Tunisie
Nationalité Drapeau de la Tunisie tunisienne
Drapeau de la France française
Diplôme
École de commerce IHEC de Carthage
Profession
Activité principale
Présentatrice des Voix de l'info sur CNews et animatrice politique sur Europe 1
Autres activités
Enseignante à l'IHEC de Carthage

Sonia Mabrouk (en arabe : سنية مبروك), née le à Tunis[1], est une journaliste franco-tunisienne. Ancienne journaliste à Jeune Afrique, elle présente, jusqu'en 2017, à son départ pour CNews, l'émission quotidienne On va plus loin[2] sur Public Sénat et Les Grandes Voix sur Europe 1, tous les jours de la semaine et le samedi. Elle anime depuis 2017, quotidiennement, sur CNews, Les Voix de l'info.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Sonia Mabrouk grandit dans un milieu imprégné de politique, sa famille recevant par exemple le chef d'État tunisien Habib Bourguiba. Le grand-père paternel de Sonia Mabrouk fut ministre du Commerce, et son oncle ambassadeur à Paris[1].

Études[modifier | modifier le code]

Sonia Mabrouk est diplômée de l'école de commerce IHEC de Carthage, où elle enseigne quelques années après[3]. Elle a également suivi des études à l'université de la Sorbonne à Paris[3],[1], obtenant notamment un DEA en 2000[4].

Carrière journalistique[modifier | modifier le code]

Béchir Ben Yahmed fait intégrer Sonia Mabrouk à la rédaction de l'hebdomadaire Jeune Afrique, où elle reste trois ans. En 2008, Jean-Pierre Elkabbach lui propose la présentation du journal sur Public Sénat[5]. Elle devient alors la première Tunisienne à présenter le journal sur une chaîne de télévision nationale française.

À la rentrée 2013, elle devient l'animatrice du Débat des Grandes Voix le samedi de 13 h à 14 h sur Europe 1 et coanime la tranche d'infos du dimanche soir avec Patrick Roger. De janvier à juin 2016 le dimanche de 19 h à 20 h elle anime Les Grandes Voix vous répondent puis depuis septembre 2016 Les Éclaireurs de 19 h 20 à 20 h.

À partir de janvier 2017, elle anime également une émission autour des Grandes Voix d'Europe 1 en semaine de 17 h à 18 h[6] en plus de celle du samedi midi mais laisse en revanche la présentation de l'émission Les Éclaireurs du dimanche soir à Nicolas Escoulan. À partir de la rentrée 2017, elle a sa propre émission sur CNews Les voix de l'info, le 17 h - 19 h[7], et la présentation du 18 h - 20 h chaque dimanche sur Europe 1[8].

Après la modification en profondeur de la grille des programmes d'Europe 1 initiée par Laurent Guimier, nouveau président-directeur général de la station, Sonia Mabrouk hérite d’une interview dans la tranche 18 h-20 h à partir de la rentrée de [9]. À partir de septembre 2019, elle anime la tranche « Midi News » sur CNews, et elle présente désormais le journal de h sur Europe 1, ainsi que l’entretien politique qui suit, dans la matinale de Matthieu Belliard[10].

Promotion de la culture[modifier | modifier le code]

En 2010, Sonia Mabrouk crée, avec Marc Ladreit de Lacharrière, l'Association des musées méconnus de la Méditerranée (AMMed)[1]. L'objectif consiste à mettre en valeur des musées et lieux de culture peu connus du grand public afin de promouvoir le dialogue et le rapprochement des peuples entre les deux rives de la Méditerranée.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sonia Mabrouk reçoit en décembre 2010 le Trophée 2010 de la Réussite, décerné à l'Assemblée nationale par l'Association France-Euro-Méditerranée (FEM)[11].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Sonia Mabrouk, Le monde ne tourne pas rond, ma petite-fille, Paris, Flammarion, , 215 p. (ISBN 978-2-08-140737-4)
  • Sonia Mabrouk, Dans son cœur sommeille la vengeance, Paris, Plon, , 268 p. (ISBN 978-2-259-26338-2) (roman)
  • Sonia Mabrouk, Douce France : Où est (passé) ton bon sens ?, Paris, Plon, (ISBN 978-2-259-27682-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Alain Constant, « Sonia Mabrouk, l'anticonformiste », sur Le Monde télévision, .
  2. Léopold Audebert, « On va plus loin : Sonia Mabrouk de retour pour une deuxième saison sur Public Sénat, en 100% haute définition », sur toutelatele.com, .
  3. a et b « Sonia Mabrouk, la star tunisienne du journal télévisé en France », sur leaders.com.tn, .
  4. Mémoire sur Les comportements déviants des consommateurs dans le processus de prise de décision d'achat.
  5. Hélène Reitzaum et Enguérand Renault, « Mabrouk : « Mon ambition, c'est de durer dans ce métier » », Le Figaro, 3 avril 2013.
  6. Florian Guadalupe, « Europe 1 : Sonia Mabrouk débarque en quotidienne à 17 h le 2 janvier », sur PureMédias, .
  7. Pierre Dezeraud, « Olivier Galzi quitte CNews », sur PureMédias, (consulté le 9 juillet 2017).
  8. Florian Guadalupe, « Europe 1 : Sonia Mabrouk de 18 h à 20 h le dimanche à la rentrée », sur PureMédias, .
  9. Pierre Dezeraud, « Europe 1 : Audrey Crespo-Mara décroche l'interview politique, Sonia Mabrouk en soirée », sur PureMédias, (consulté le 17 juin 2018).
  10. Pierre Dezeraud, « CNews : Sonia Mabrouk le midi, Thomas Hugues récupère les soirées », sur PureMédias, .
  11. « Communiqué : La présentatrice tunisienne Sonia Mabrouk remporte le trophée 2010 de la réussite », sur tunivisions.net, .

Lien externe[modifier | modifier le code]