Nick Knight

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nick Knight
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Nicholas David Gordon KnightVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Arts University Bournemouth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Site web
Distinction

Nick Knight est un photographe de mode anglais né en 1958 à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1990, il a Craig McDean comme assistant ; il travaille pour i-D où il se fait remarquer et fait la connaissance du jeune Edward Enninful. Mais sa notoriété décolle réellement en 1993 lorsqu'il photographie Linda Evangelista pour la couverture du British Vogue[1].

Il est également connu comme étant l'un des photographes ayant le plus photographié Kate Moss[2] ainsi que les créations de Jil Sander[3] et Yohji Yamamoto[1].

Massive Attack a fait appel à lui pour la création de la pochette de l'album Mezzanine, sorti en 1998. C'est son travail sur les insectes au Museum d'’Histoire Naturelle de Londres qui sera la source d'inspiration de ce scarabée emblématique du groupe[4].

Nick Knight a illustré le Calendrier Pirelli en 2004, et a réalisé en 2011 le clip long de 7 minutes 20 de Born This Way, une chanson de Lady Gaga. En 2010, il est décoré de l'Ordre de l'Empire britannique[1].

L'agence Publicis EtNous (groupe Publicis) fait appel à Nick Knight pour la campagne 2011 de la marque Hermès, intitulée « Les outils inspirés »[5]. Publicis Et Nous remporte plusieurs prix pour cette campagne.

En 2013, il participe durant plus de cinq mois à la réalisation du clip de Black Skinhead avec Kanye West. Pour la seconde campagne de Diesel sous la responsabilité de Nicola Formichetti, il réalise ses photographies avec un iPhone[6].

En 2019, il réalise, avec Kanye West, un film sur ce dernier intitulé Jesus is king, sortie le .

En 2021, il rejoint de nouveau Lady Gaga pour une collaboration avec la marque française de champagne Dom Pérignon sur la campagne “Queendom” sous la responsabilité de Nicola Formichetti, afin de réaliser une série de photos ainsi qu’un fashion film, sortie le , avec pour bande sonore une chanson (« Free Woman ») du dernier album de cette dernière, Chromatica.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jo Craven, « Who's Who : Nick Knight », sur vogue.co.uk, Condé Nast,
  2. James Fox, « Mise à nu L'énigme Kate Moss », sur vanityfair.fr, Condé Nast, (consulté le )
  3. (en) Design Museum et Paula Reed, Fifty fashon looks that changed the 1990s, Londres, Conran Octopus, coll. « Fifty Fashion Looks », , 112 p. (ISBN 978-1840916270, présentation en ligne), « Jil Sander - The new woman », p. 70 à 71
  4. « D'où vient le scarabée sur la pochette du "Mezzanine" de Massive Attack ? », sur Jack, (consulté le )
  5. « Hermès by Nick Knight »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur L'Œil de la Photographie (consulté le )
  6. Charlotte Brunel, « De Lady Gaga à Diesel », L'Express Style, no supplément au no 3267 de L'Express,‎ 12 au 18 avril 2014, p. 44 à 45

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nick Night (préf : Charlotte Cotton), Nick Night, édition Harper Design, .

Liens externes[modifier | modifier le code]