Nezha Bidouane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nezha Bidouane Portail athlétisme
Informations
Discipline(s) 400 m haies
Période d'activité 1993-2001
Nationalité Maroc Maroc
Naissance (44 ans)
Lieu Rabat
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 2 1 0

Nezha Bidouane est une athlète marocaine spécialiste des 400 m haies, née le à Rabat au Maroc. Elle a été championne du monde en 1997 et 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Comme la majeure partie des enfants du quartier populaire Yacoub El Mansour à Rabat, Nezha a été fascinée par la pratique du sport dans ce fief des stars de la capitale. Issue d'une famille modeste, Nezha Bidouane caressait le même rêve et était prête à tout sacrifier pour devenir un jour une célébrité. Son agilité et sa souplesse naturelle vont aider la jeune fille déterminée qu'elle était et toujours souriante, à attirer l'attention des entraîneurs d'une école de gymnastique qu'elle va rejoindre avec l'aide et le soutien de Hajja Fatima sa maman.

Mais le destin va en décider autrement en 1986, puisque ses collègues de lycée vont l'attirer vers un test de prospection au complexe sportif Prince Moulay Abdallah à Rabat pour subir des tests dans le but d'être recrutée comme jeune athlète espoir. C'est ainsi que les mêmes filles et notamment Mlle Mounkabi Bouchra vont aussi l'amener avec elles à signer une licence d'athlète à l'Olypmique Marocain, club qu'elle ne quitta jamais.

Carrière[modifier | modifier le code]

Dominant toutes les compétitions nationales, elle rejoint en 1991 l'institut national d'athlétisme dirigée à l'époque par Akka Samsam Lahcen, directeur général et directeur technique de la Fédération et Aziz Daouda, directeur technique de l'école. Elle va être confiée à Sindaoui Mohamed comme entraîneur, et celui-ci va en fait être son second entraîneur après Said Belamgharia qui lui avait guidé ses premiers pas dans le cadre de l'école pilote d'athlétisme du complexe sportif Prince Moulay Abdallah à Rabat, créée et supervisée par Fatima Elfaquir, première championne d'Afrique marocaine sur 400 mètres haies.

C'est ainsi que Nezha va entamer une carrière qui va progressivement se professionnaliser. Après ses premiers titres en juniors et ses premiers records nationaux et arabes dans cette catégorie, sur recommandation de Sahere Abdelaziz qui va devenir son mari, Nezha va rejoindre Aziz Daouda comme entraîneur et se spécialiser définitivement sur 400 mètres haies. Elle le quitta sur conseil de Abderrahmane Medkouri début 1993 pour rejoindre Nawal El Moutawakel à Casablanca, mais cette rupture ne dura que quelques mois Nezha a vite fait de revenir à Rabat rejoindre celui qui va l'entraîner jusqu'à la fin de sa carrière.

Après de multiples titres au niveau méditerranéens, arabes et africains et quelque trois années sur le circuit international et une première intervention chirurgicale sur le tendon d'Achille, Nezha va remporter son premier titre mondial à Athènes où elle décroche la médaille d'or des 400 mètres haies aux championnats du monde en 1997.

Lors de la coupe du monde d'athlétisme en 1998 à Johannesbourg, elle est à quelques centièmes du record du monde du 400 m haies avec un chrono de 52 secondes 90/100, établissant un nouveau record de cette compétition malgré le handicap de courir au 8e couloir. En 1999 à Séville, elle est privée du titre mondial au profit de la cubaine Daimí Pernía. Départagée à la photo finish avec cette rivale d'un jour, Nezha est toujours persuadée être la première, confortée en cela par une image de photo finish de gauche qu'elle garde précieusement, les réserves alors présentées par la délégation marocaine n'ayant pas pu changer les choses.

En 2000 aux Jeux olympiques de Sidney, alors qu'elle détient la meilleure performance mondiale, elle ne termine que troisième, handicapée en dernière minute par un problème de santé. Ce n'est que partie remise puisqu'en 2001 à Edmonton, Nezha va mettre tout le monde d'accord en remportant à nouveau le titre mondial confirmant qu'elle fut bien la meilleure spécialiste de l'épreuve de 1997 à 2001 puisqu'après ce second titre elle décide de mettre fin à sa carrière et de donner naissance le 16 août à celui qui va être son premier enfant Yacine dont le prénom aura été choisi par Mohammed VI, Roi du Maroc. Le 18 septembre 2007 Nezha donnera naissance à son second enfant pour lequel Sa Majesté choisira le prénom de Yassir.

Nezha aura apporté énormément à l'épreuve des 400 mètres haies au plan de la technique pour être considérée comme l'une des meilleures technicienne de cette épreuve, étant considérée comme celle qui a au mieux réussi la répartition de l'effort sur toute la distance.

En septembre 2007, le journal britannique The Times la classe parmi les 100 meilleurs athlètes des championnats du Monde. En avril 2008 elle est retenue parmi les meilleures athlètes de l'histoire en Afrique et reçoit des mains de M. Hamad Malboum Kalkaba un prestigieux trophée lors de la première soirée de Gala du genre sur le continent africain figurant ainsi sur le Hall of fame continental.

En août 2011, elle a été nommée assesseur et porte-parole de la Fondation Mohammed VI des Champions Sportifs [1] .

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]