New York, New York (manga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir New York, New York (homonymie).
New York, New York
ニューヨーク・ニューヨーク
Type Shōjo
Genre Yaoi
Manga
Auteur Marimo Ragawa
Éditeur (ja) Hakusensha
(fr) Panini Comics
Prépublication Drapeau du Japon Hana to yume
Sortie initiale 1995 – 1998
Volumes 4

New York, New York (ニューヨーク・ニューヨーク, nyūyōku nyūyōku?) est un shōjo manga de Marimo Ragawa. Cette histoire est de type yaoi (romance entre hommes, destiné à un public féminin). Les cinq épisodes divisés en seize scènes ont été prépubliés dans le Hana to yume entre 1995 et 1998, publiés par l'éditeur japonais Hakusensha en 1998. En France, ils ont été traduits par Laurence Belingard et édités en 4 tomes par l'éditeur Panini Comics, en 2002.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À New York, Kain Walker un policier s'éprend du jeune Mel Frederics et vont ensemble être confrontés à l'entourage professionnel et familial de Kain et aux vieux démons de Mel.

À travers la vie assez tourmentée du couple de héros, plusieurs thèmes sur l'homosexualité (viol, mariage, adoption et homoparentalité, sida) et la tolérance (notamment dans la relation entre Kain et son chef) sont abordés.

L'édition française comprend une histoire en un épisode de Ragawa, De toi à moi.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  • Épisode 1 : après le récit de la rencontre, le couple subit son premier choc lorsque Mel est victime d'un viol sur le lieu d'un braquage.
  • Épisode 2 : des blessures du passé de Mel réapparaissent. Kain décide de le présenter à ses parents qui vivent dans le Massachusetts.
  • Épisode 3 : à la suite de l'aggravation de l'état de santé d'un coéquipier victime du sida, Kain et Mel décident de se « marier ». Mel disparaît et laisse Kain dans le désespoir.
  • Épisode 4 (8 scènes) : la recherche par Kain de Mel enlevé par un tueur en série.
  • Épisode 5 : épilogue qui développe le thème de l'homoparentalité puisqu'il est raconté par Erika, fille adoptive de Mel et Kain.

Notes et références[modifier | modifier le code]