Jun Märkl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jun Märkl (né le à Munich) est un chef d'orchestre allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un violoniste allemand et d'une pianiste japonaise, il étudia le piano et le violon dans sa jeunesse. À partir de 1978, il continue ses études au Musikhochschule d'Hanovre, étudiant le violon, le piano et la direction d'orchestre. Plus tard, il étudie à l'Université du Michigan, notamment sous la direction de Gustav Meier. Il a aussi suivi les cours de Sergiu Celibidache, et a plus tard obtenu une bourse d'étude à Tanglewood, où il a étudié sous la direction de Leonard Bernstein et Seiji Ozawa[1].

Entre 1991 et 1997, Märkl a été directeur musical du Saarländischen Staatstheaters (théâtre d'État de la Sarre) à Sarrebruck. Entre 1994 et 2000, il a été Generalmusikdirector et directeur d'opéra au théâtre national de Mannheim. Il débuta la direction d'orchestre aux États-Unis en 1999 au Metropolitan Opera, avec Il trovatore[2] et il y dirige à nouveau en décembre 2000 avec Turandot[3].

En 2005, il devient directeur musical de l'Orchestre national de Lyon. En septembre 2007, il devient chef principal de l'orchestre de la MDR de Leipzig.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Perle's 'Songs' At Tanglewood Festival, 4 août 1978.
  2. The Met Takes Up A Verdian Challenge 15 février 1999.
  3. A Soprano Put to the Test Shifts in Tone and Intensity14 décembre 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]