Narowlia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une ville de Biélorussie
Cet article est une ébauche concernant une ville de Biélorussie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Narowlia
Нароўля
Blason de Narowlia
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Homiel
Raïon Narowlia
Code postal BY 247801 — 247802
Indicatif téléphonique +375 2355
Démographie
Population 7 929 hab. (2016)
Géographie
Coordonnées 51° 47′ 48″ Nord 29° 30′ 24″ Est / 51.79653, 29.50672
Altitude 115 m
Divers
Première mention 1406
Statut Ville depuis 1971
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Narowlia

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Narowlia
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Narowlia (en biélorusse : Нароўля ; en łacinka : Naroŭla) ou Narovlia (en russe : Наровля) est une ville de la voblast de Homiel ou oblast de Gomel, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Narowlia. Sa population s'élevait à 7 929 habitants en 2016.

Géographie[modifier | modifier le code]

Narowlia est située sur la rive droite de la rivière Pripiat, près de la frontière ukrainienne et de la zone interdite contaminée par les radiations consécutives à la catastrophe de Tchernobyl.

La ville se trouve à 34 km au sud-est de Mozyr et à 156 km au sud-ouest de Homiel ou Gomel, la capitale administrative de la voblast.

Histoire[modifier | modifier le code]

Narowlia a été incorporée à l'Empire russe en 1793, lors du Deuxième Partage de la Pologne. En 1897, Narowlia faisait partie de la Zone de Résidence obligatoire pour les sujets juifs de l'Empire et abritait une communauté de 1 060 personnes (75 % de la population totale)[1]. Narowlia a accédé au statut de ville en 1971. Située à la lisière d'une zone fermée (plus de 40 ci/km² de césium 137), elle a beaucoup souffert de la catastrophe de Tchernobyl et a perdu le quart de sa population depuis 1986.

Galerie[modifier | modifier le code]

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1795 1897* 1923* 1926* 1939*
139 1 415 2 550 2 518 4 100
1959* 1970* 1979* 1989* 1999*
4 837 6 556 8 531 11 165 7 200
2009* 2013 2014 2015 2016
8 110 8 026 8 010 7 991 7 929

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Population juive de la ville en 1897
  2. Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur pop-stat.mashke.org(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Population depuis 1979 », sur www.citypopulation.de

Liens externes[modifier | modifier le code]