Karma (Biélorussie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karma (homonymie).

Karma
Карма
Blason de Karma
Héraldique
Drapeau de Karma
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Homiel
Raïon Karma
Code postal BY 247170
Indicatif téléphonique +375 2337
Démographie
Population 7 583 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 53° 07′ 45″ nord, 30° 48′ 38″ est
Altitude 156 m
Divers
Première mention 1691
Statut Commune urbaine depuis 1938
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Karma

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Karma
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Karma (en biélorusse : Карма) ou Korma (en russe : Корма) est une commune urbaine de la voblast de Homiel ou oblast de Gomel, en Biélorussie, et le centre administratif du raïon de Karma. Sa population s'élevait à 7 583 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Karma est située au nord de la voblast, sur la rive droite de la rivière Soj. Elle se trouve à 110 km au nord de Homiel, la capitale de la voblast, et à 55 km à l'ouest de Rahatchow.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite de la localité remonte à 1596. Elle appartenait alors à la voïvodie de Minsk, dans le grand-duché de Lituanie. En 1772, lors du Premier Partage de la Pologne, elle est intégrée à la Russie, dans le gouvernement de Moguilev. Au recensement de 1897, Karma, qui fait partie de la Zone de Résidence obligatoire des sujets juifs de l'Empire russe, compte une communauté juive de 1 328 personnes (80 % de la population totale)[2].

Après la Révolution de 1917, elle est incorporée à la république socialiste soviétique de Biélorussie en 1924 et devient le centre d'un raion, dans l'oblast de Moguilev. En 1938, elle est transférée à l'oblast de Gomel et elle reçoit le statut de commune urbaine. D' à , elle est occupée par l'Allemagne nazie et sa communauté juive enfermée dans un ghetto[3] puis détruite lors d'exécutions de masse en novembre 1941[4]. Après la guerre, elle appartient au raïon de Rahatchow, de 1962 à 1965, puis au raïon de Tchatchersk de 1965 à 1966, avant de redevenir le centre d'un raïon autonome.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[5] :

Évolution démographique
1826 1883 1897 1923 1926 1959
9261 1501 6601 4801 7482 950
1970 1979 1989 1999 2009 2012
4 1065 6247 2016 4007 4487 544
2013 2014 2015 2016 2017 -
7 5287 5347 5887 6107 583-

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Population juive de Karma en 1897.
  3. (en) Karma, Belarus sur jewishgen.org.
  4. (he) Encyclopédie des Ghettos, Korma, Belarus sur yadvashem.org.
  5. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Recensements de 1959, 1970, 1979 », sur www.webgeo.ru(en) « Recensements ou estimations de la population depuis 1897 », sur pop-stat.mashke.org/belarus-cities.htm

Liens externes[modifier | modifier le code]