Dobrouch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dobrouch
Добруш
Blason de Dobrouch
Héraldique
Drapeau de Dobrouch
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Biélorussie Biélorussie
Subdivision Voblast de Homiel
Raïon Bouda-Kachaliova
Code postal BY 247052 — 247056
Indicatif téléphonique +375 2333
Démographie
Population 18 760 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 52° 25′ 01″ nord, 31° 19′ 01″ est
Altitude 116 m
Divers
Première mention 1335
Statut Ville depuis 1935
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte administrative de Biélorussie
City locator 14.svg
Dobrouch

Géolocalisation sur la carte : Biélorussie

Voir la carte topographique de Biélorussie
City locator 14.svg
Dobrouch
Liens
Site web Site officiel
Sources
Liste des villes de Biélorussie

Sur les autres projets Wikimedia :

Dobrouch (en biélorusse et en russe : Добруш ; en łacinka : Dobruš) est une ville de la voblast de Homiel ou oblast de Gomel, en Biélorussie, et le centre administratif du raion de Dobrouch. Sa population s'élevait à 18 760 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Dobrouch est arrosée par la rivière Ipout (Ипуть en biélorusse), un affluent de la Soj, dans laquelle elle se jette à Gomel. Elle est située à 22 km à l'est de Gomel ou Homiel, la capitale administrative de la voblast, et à 302 km au sud-est de Minsk, la capitale de la Biélorussie[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Dobrouch remonte à l'année 1335 : elle faisait alors partie du Grand duché de Lituanie.

Après la première partition de la Pologne, en 1772, Dobrouch fut annexée par l'Empire russe. Elle comptait alors 87 maisons et 587 habitants. On y trouvait une manufacture de draps et un moulin à vent et par la suite d'autre usines comme une raffinerie de sucre furent construites. Dobrouch fut la possession du comte P. Roumiantsev-Zadounaïskiy, puis du prince I. Paskevitch. Son fils y fonda une fabrique de papier en 1870. La première centrale électrique de Biélorussie y fut mise en activité. En 1886, il y avait 185 fermes, une église orthodoxe, une école, un hôpital, une auberge et divers magasins. En 1887, une gare ferroviaire fut ouverte. En , Dobrouch fut incorporée dans le gouvernement de Gomel.

Elle devint une commune urbaine et le centre administratif d'un raïon en 1926. À cette date, elle abritait une communauté juive forte de 372 personnes[3]. En août 1927, elle reçut le statut de ville. Sa population s'élevait à 13 800 habitants en 1939. Pendant la Seconde Guerre mondiale, Dobrouch fut occupée par l'Allemagne nazie d' au . Le , 106 juifs locaux et 19 militants soviétiques sont assassinés lors d'une exécution massive perpétrée par l'Einsatzkommando 8, venant de Gomel, assisté de policiers locaux[4]. Au printemps de 1942, une autre exécution a lieu dans laquelle environ 70 Juifs ont également été tués[5].

En 1986, la ville fut sérieusement affectée par les retombées radioactives de la catastrophe de Tchernobyl — elle est située à moins de 10 km de la zone interdite — et plusieurs villages durent être abandonnés.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[6] :

Évolution démographique
1772 1923 1926 1939 1959
5874 5955 91513 81514 270
1970 1979 1989 1999 2009
16 80919 17520 75019 70018 330
2013 2014 2015 2016 2017
18 18318 09518 11318 38018 760

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie locale repose sur la papeterie de Dobrouch « Héros du travail » et une fabrique de porcelaine. Des usines de produits alimentaires complètent le tableau des activités industrielles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Estimation officielle de la population au 1er janvier 2017, sur pop-stat.mashke.org.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Population juive de Dobrouch
  4. http://yahadmap.org/#village/dobrush-gomel-belarus.900
  5. http://www.yadvashem.org/yv/he/research/ghettos_encyclopedia/ghetto_details.asp?cid=222
  6. Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur pop-stat.mashke.org(en) City Population [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]