Nafusi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une langue image illustrant les Berbères
Cet article est une ébauche concernant une langue et les Berbères.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nafusi
ⵜⴰⵏⴼⵓⵙⵉⵜ
Pays Libye, Tunisie
Nombre de locuteurs 234 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 jbn
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF jbn
Glottolog nafu1238

Le nafusi (en tifinagh ⵜⴰⵏⴼⵓⵙⵉⵜ) est une variété du berbère parlée par environ 184 000 personnes en 2012 dans l'ouest de la Libye (région du Jebel Nafusa appelée en berbère Adrar n Infusen) et 234 000 dans le Monde [1].

C'est une langue chamito-sémitique qui est, par erreur, souvent considérée comme incluant les parlers berbères de Tunisie qui sont tout à fait différents[réf. nécessaire].

Généralités[modifier | modifier le code]

La tribu berbère des Infusen (pour les historiens arabes : Nafusa) est considérée comme l'une des plus grandes et des plus puissantes d'Afrique du Nord. Il est probable que la langue parlée dans le Djebel Nafusa comprend diverses variétés, qui ne remontent pas seulement à cette tribu.[évasif] Francesco Beguinot, linguiste italien nous ayant laissé une riche description de sa grammaire et de son vocabulaire relève « que les dialectes du plateau peuvent, selon leurs affinités, se regrouper en deux sections : celle de Fassâto et de Nalut d'une part, et celle de Yefren d'autre part ».

Les études du même Beguinot et d'autres spécialistes italiens des berbères privilégient la variété de Fassâto, de Giado (chef-lieu du district) et celle de Gemmari, à peu de distance. Très approximativement, la classification SIL rassemble en une unique entité le dialecte Nefusi, celui de la ville de Zuara (en Libye, sur la côte) et les parlers berbères de la Tunisie, ce qui d'un point de vue linguistique est complètement incorrect[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]