Naftal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Naftal
logo de Naftal
illustration de Naftal

Création
Forme juridique SPA
Siège social Route des dunes
16002 Chéraga (Alger)
Drapeau d'Algérie Algérie
Direction Belkacem Harchaoui (PDG)
Actionnaires Sonatrach (100%)
Activité Distribution des produits pétroliers
Produits Carburants, lubrifiants, bitumes, pneumatiques
Société mère Sonatrach
Filiales BAG
Effectif 31285 (2015)
Site web www.naftal.dz

Fonds propres 15,65 milliards de dinars
Chiffre d'affaires 336 milliards de dinars (2015)

Naftal (en arabe: ﻧﻔﻄﺎﻝ) est une entreprise pétrolière algérienne, spécialisée dans la distribution des produits pétroliers sur le marché algérien[1].

Naftal est aussi spécialisée dans la conception, l'élaboration et la distribution de lubrifiants pour moteurs (deux-roues, automobiles et autres véhicules) ainsi que pour l'industrie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une station-service Naftal à Sidi Yacoub
Une nouvelle pompe à essence Naftal

Par transfert du monopole et de biens et personnels détenus ou gérés par Sonatrach, le par décret N° 80/101, il est créé une entreprise nationale dénommée Entreprise nationale de raffinage et de distribution de produits pétroliers (ERDP), entreprise socialiste à caractère économique.

Entrée en activité le , elle est chargée de l'industrie du raffinage des hydrocarbures liquides et de la distribution des produits raffinés sur le marché algérien. Le 5 février 1983, par décret n°83-112, il est procédé à la modification de la dénomination de l'entreprise nationale de raffinage et de distribution de produits pétroliers de ERDP en Naftal.

Le , par la promulgation du décret n°87-190 portant création, par transfert de l'activité raffinage de Naftal, de l'entreprise nationale de raffinage des produits pétroliers sous le sigle Naftec. Naftal est désormais chargée de la commercialisation et de la distribution des produits pétroliers et dérivés.

Le , elle change de statut avec la transformation de Naftal en société par actions au capital social de 6 650 000 000 DA, filiale à 100 % du holding Sonatrach valorisation des hydrocarbures (SVH). Le , augmentation du capital social de 6,65 milliards de DA à 15,65 milliards de DA.

En 2007, Mohamed Meziane, alors P-DG de Sonatrach, nomme Saïd Akretche à la tête de Naftal[2].

En 2014, Naftal ouvre sa première station du gaz naturel comprimé-carburant[3].

En 2015, Hocine Rizou est nommé PDG à la place de Saïd Akretche[4].

2017 : la polémique Hocine Rizou[modifier | modifier le code]

En mai 2017, Hocine Rizou, le PDG de la société est impliqué dans un scandale autour de l'existence d'une "sex-tape" l'impliquant[5]. Des employés manifestent alors pour demander sa démission. Le 31 mai, Hocine Rizou est démis de ses fonctions de président-directeur général de la société. Mais il clame son innocence et attaque pour diffamation.

En octobre 2017, la direction de Naftal annonce avoir limogé Hocine Rizou et elle nomme officiellement à sa place Rachid Nadil qui devient donc le nouveau P-DG[6]. Ce dernier avait déjà été nommé P-DG par interim en mai 2017[7]. Rachid Nadil est limogé en juin 2019 et est remplacé par Belkacem Harchaoui[8].

Activités[modifier | modifier le code]

Naftal est spécialisée dans la distribution et la commercialisation des produits pétroliers (carburants, lubrifiants, fluides spéciaux, fioul, bitumes, additifs et carburants spéciaux, etc.) sur le marché algérien. Naftal gère 1 400 stations services, 42 stations d'approvisionnement de gaz de butane et 50 stations de stockage de bouteilles de gaz en 2012[9]. En 2011, elle a commercialisé un volume total de 14,01 millions de tonnes de produits pétroliers.

Naftal produit des lubrifiants et des huiles naphténiques (huiles pour transformateur, huiles de traitement, huiles de base et huiles de pneus). Naftal fabrique ses produits dans des raffineries de Sonatrach.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Si ce bandeau n'est plus pertinent, retirez-le. Cliquez ici pour en savoir plus sur les bandeaux.
Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Les listes peuvent demeurer si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés.  (janvier 2018).
L'entrée d'une station-service Naftal sur l'autoroute à Zéralda.
Les lignes de la station-service Naftal à Sidi Yacoub.

Infrastructures opérationnelles :

  • 41 Dépôts carburants terre
  • 42 Centres et mini-centres GPL
  • 09 Centres vrac GPL
  • 47 Dépôts relais
  • 30 Centre et dépôts aviation
  • 06 Centres marine
  • 15 Centres bitumes
  • 24 Centres lubrifiants et pneumatiques
  • Un réseau de transport pipelines d'une longueur de (2 720 km)
  • Un parc roulant de 3 300 unités
  • Un réseau de stations-service de 674, dont 338 stations-service en gestion directe

Recherche et développement[modifier | modifier le code]

Naftal dispose de deux centres de formation et de recherche qui accompagnent les plans annuels et pluriannuels de formation, le Centre de formation de Khroub (CFK) et le Centre de formation d'Oran (CFO).

Environnement[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, Naftal participe avec le ministère chargé de l'Environnement au programme du plan national d'action environnementale adhérant ainsi aux principes d’une croissance économique durable d’un point de vue environnemental.

La protection de l'environnement constitue un axe stratégique de la politique de développement de Naftal, eu égard à la dangerosité des produits manipulés, stockés, transportés et commercialisés. La maîtrise des risques liés à ces opérations vise la sécurité des personnes, des biens et la protection de l'environnement. Les exigences strictes en matière de santé, de sécurité et de protection de l'environnement pour un développement durable.

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Filiales[modifier | modifier le code]

Entreprise Bouteilles à Gaz (BAG) est une filiale 100% détenue par Naftal et ce, depuis 2011, elle est spécialisée dans la fabrication des bouteilles à gaz (3kg, 6kg, 11/13kg et 35/42kg), réservoirs GPL/C et des extincteurs, elle dispose de trois (3) unités de production implantées à Gué de Constantine (Alger), Batna et Mascara.

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Direction de l'entreprise[modifier | modifier le code]

Naftal est dirigé par un Président-Directeur général :

  • Hocine Chekired (1999-2001)
  • Akli Remini (2001-2005)
  • Salah Cherouana (2005-2007)
  • Saïd Akretche (2007-2015)
  • Hocine Rizou (2015-2017)
  • Rachid Nadil (2017-2019)
  • Belkacem Harchaoui (Depuis juin 2019)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Guy Debord, « NAFTAL sur Europétrole », sur www.euro-petrole.com (consulté le 18 octobre 2017)
  2. « Naftal : Saïd Akretche nouveau PDG », Djazairess,‎ (lire en ligne, consulté le 18 octobre 2017).
  3. « Naftal aura bientôt sa première station », sur Leco-dz.com (consulté le 18 octobre 2017).
  4. « Hocine Rizou remplace Saïd Akretche à la tête de Naftal - Algérie Patriotique », sur www.algeriepatriotique.com (consulté le 18 octobre 2017).
  5. « naftal - Recherche Google », sur www.google.com.kh (consulté le 18 octobre 2017).
  6. « Naftal: Nadil nouveau PDG, Rizou écarté », sur www.alg24.net (consulté le 18 octobre 2017).
  7. « Rachid Nadil nommé P-dg de Naftal », Al Huffington Post,‎ (lire en ligne, consulté le 18 octobre 2017).
  8. Il a été remplacé par le directeur général de Tassili Airlines : Le PDG de Naftal limogé, El Watan, 11 juin 2019.
  9. « 12 millions de tonnes en onze mois », sur Leco-dz.com (consulté le 18 octobre 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]