NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral
(de) Neos – Das Neue Österreich und Liberales Forum
Image illustrative de l’article NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral
Logotype officiel.
Présentation
Présidente Beate Meinl-Reisinger
Fondation
(NEOS - La nouvelle Autriche)

(NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral)
Siège Vienne
Mouvement de jeunesse Jeunes Libéraux d'Autriche
Positionnement Centre
Idéologie Libéralisme
Europhilie
Affiliation européenne Parti de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe
Groupe au Parlement européen RE
Affiliation internationale Internationale libérale (observateur)
Adhérents 1 000[1]
Couleurs Rose
Site web neos.eu
Représentation
Députés nationaux
15 / 183
Députés européens
1 / 19

NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral (en allemand : NEOS – Das Neue Österreich und Liberales Forum) est un parti politique libéral autrichien. Il est souvent désigné simplement par l'expression NEOS.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti, fondé officiellement en [2], a participé aux élections législatives de 2013, aux côtés des Jeunes Libéraux d'Autriche et du Forum libéral[3]. Lors de ces élections NEOS a remporté 5,0 % des suffrages exprimés et neuf députés[4],[5]

Le , le Forum libéral a officiellement fusionné avec le NEOS, ce dernier changeant alors de nom pour NEOS - La nouvelle Autriche et le Forum libéral[6],[7].

Positionnement politique[modifier | modifier le code]

NEOS a été décrit comme un « parti classique du milieu » dans une analyse de science politique de 2016 par les scientifiques David Johann, Marcelo Jenny et Sylvia Kritzinger de l'Université de Vienne. Les auteurs de l'étude ont fait valoir que la position du parti au centre politique était principalement due au fait qu'il se situait entre les deux partis de longue date que sont l'ÖVP et Die Grünen, tant en ce qui concerne son programme que la façon dont son électorat se situe. Ainsi, par exemple, des chevauchements programmatiques ont été identifiés dans la politique économique et fiscale avec les positions de l'ÖVP et dans la politique sociale et éducative avec les Verts. Situé entre l'ÖVP et les Verts dans différents domaines politiques, ce parti « peut en effet être considéré comme représentant une classe moyenne moderne et libérale »[8].

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Autres membres notables[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections au Conseil national[modifier | modifier le code]

Année Voix % Mandats Tête de liste Rang Gouvernement
2013 232 946 5,0
9 / 183
Matthias Strolz 6e Opposition
2017 266 884 5,3
10 / 183
Matthias Strolz 4e Opposition
2019 382 329 8,1
15 / 183
Beate Meinl-Reisinger 5e Opposition

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année % Mandats Tête de liste Rang Groupe
2014 8,1
1 / 18
Angelika Mlinar 5e ADLE
2019 8,4
1 / 18
Claudia Gamon 5e RE

Élections régionales[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux dans les Lantags
Année Basse-Autriche (NÖ) Burgenland (B) Carinthie (K) Haute-Autriche (OÖ) Salzbourg (S) Styrie (ST) Tyrol (T) Vienne (W) Vorarlberg (V)
2014 6,9%
(2)
2015 2,3
(0)
3,5
(0)
2,6
(0)
6,2
(5)
2016
2017
2018 5,2
(3)
2,1
(0)
7,3
(3)
5,2
(2)
2019 2,7
(2)
8,5
(3)
2020 1,7
(0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dann werde ich auf dem Abgeordneten knien“, Tiroler Tageszeitung, 28 octobre 2013
  2. Die „Neos“-Liberalen, Die Presse, 18 octobre 2012
  3. Die Neos: Neue Partei mit grüner Unterstützung, Die Presse, 12 mars 2013
  4. Parties and Elections in Europe: The database about parliamentary elections and political parties in Europe, Wolfram Nordsieck.
  5. (de) « Österreich - Nationalratswahl 2013 », sur wahl13.bmi.gv.at.
  6. NEOS offiziell mit LIF fusioniert, Kleine Zeitung, 25 janvier 2014
  7. Fusion von NEOS und LIF bestätigt, News ORF.at, 25 janvier 2014
  8. (de) David Johann,, Marcelo Jenny et Sylvia Kritzinger, « Mehr Wettbewerb bei Österreichs Wahlen? Die neue Partei NEOS und ihre engsten Konkurrenten », Zeitschrift für Parlamentsfragen (ZParl), vol. 47, nos 4/2016, {{Article}} : paramètre « date » manquant, p. 814–830 (DOI 10.5771/0340-1758-2016-4-814)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :