Musée du cheminot d'Ambérieu-en-Bugey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Musée du cheminot)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cheminot (homonymie).
Musée du cheminot
Entrée du musée du cheminot.JPG
Façade de l'entrée du musée du cheminot
Informations générales
Surface
950 m2
Visiteurs par an
4 005 (2013)
Site web
Collections
Collections
Le monde du train
Scènes de vie du cheminot
Objets ferroviaires depuis l'origine des chemins de fer
Localisation
Pays
Commune
Adresse
46, rue Aristide Briand
01500 Ambérieu-en-Bugey
Coordonnées

Le musée du cheminot à Ambérieu-en-Bugey présente sur 950 m² une rétrospective des conditions de vie et de travail des cheminots dans une ville dont le développement est lié à l'histoire du chemin de fer[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé en 1987 à la suite de la rencontre de plusieurs passionnés de l'histoire locale, il est installé depuis 1988 dans un bâtiment municipal[2].

Le musée, toujours géré exclusivement par des bénévoles, a atteint ses 25 ans d'existence, le [3].

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Selon les années le nombre de visiteurs se situe entre 3000 et 4000.

Expositions[modifier | modifier le code]

Collections permanentes[modifier | modifier le code]

Vue rez-de-chaussée du musée

On y trouve exposés dans des reconstitutions fidèles tous les objets et lieux qui faisaient le quotidien des cheminots[4], comme :

  • au rez-de-chaussée : maquettes de locomotives et nombreux objets du temps de la vapeur, deux cabines reconstituées de conduite de locomotive à vapeur, le local de la lampisterie, la cabane de voie, l'atelier des apprentis, la forge, plusieurs pupitres de conduite de locomotive électriques ou locomotive diesels ainsi qu'un pupitre de TGV, avec reconstitution de certaines fonctions, poste d'aiguillage, les nombreux outils pour l'entretien et les différents types de voies construites depuis l'origine des chemins de fer, les prototypes des chariots électriques installés à Ambérieu pour freiner les wagons dans l'emprise du triage (FMA).
  • au premier étage : le bureau de chef de gare des années 1950, réfectoire, dortoir, cabinet médical, une importante collection de lanternes ferroviaires, une vitrine sur la Résistance dans les chemins de fer et de nombreuses vitrines abritant les collections d'objets datant du PLM ainsi que des maquettes de collection[5].

Expositions temporaires[modifier | modifier le code]

Le musée organise des expositions temporaires dans ses locaux, ancienne coopérative du PLM à Ambérieu[6].

Archives conservées[modifier | modifier le code]

Le musée est également un lieu de conservations d'archives du patrimoine ferroviaire, notamment : le fonds du PLM (1850-1975), il comporte une importante documentation sur les périodes PLM et SNCF du dépôt et de la gare d'Ambérieu-en-Bugey avec plans et photos[7] ; une collecte d'archives orales, réalisée en 1981, du service SNCF de la Traction[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel ville d'Ambérieu en Bugey, Musée du cheminot lire (consulté le 21/10/2009).
  2. Site Musée du Cheminot, Historique, Naissance du Musée lire (consulté le 21/10/2009).
  3. Ghislain Gros, « Ambérieu - Musée des cheminots : le président Joud passe à l'offensive », sur voixdelain.fr], Voix de l'Ain, (consulté le 25 janvier 2012).
  4. Site Patrimoine Pays de l'Ain, Musée du Cheminot lire (consulté le 21/10/2009).
  5. Site Musée du Cheminot, le monde du train et scènes de vie des cheminots lire (consulté le 21/10/2009).
  6. Site musée du Cheminot, les expositions temporaires lire (consulté le 21/10/2009).
  7. source CNRS, « document pdf »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 14/10/2009).
  8. Florence Descamps, Les sources orales et l'histoire : récits de vie, entretiens, témoignages oraux, Sources d'histoire, Bréal, 2006, (ISBN 9782749505770) p. 185 lire (consulté le 21/10/2009).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]