Montechiaro d'Acqui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant le Piémont
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et le Piémont.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Montechiaro d'Acqui
Vue sur Montechiaro Alto.
Vue sur Montechiaro Alto.
Nom piémontais Monciar
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Piedmont.svg Piémont 
Province Alexandrie 
Maire Angelo Maria Cagno
2014 - en fonction
Code postal 15010
Code ISTAT 006106
Code cadastral F469
Préfixe tel. 0144
Démographie
Gentilé Montechiaresi
Population 564 hab. (10-10-2015[1])
Densité 33 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 36′ 00″ Nord 8° 23′ 00″ Est / 44.6, 8.38333
Altitude Min. 199 m – Max. 540 m
Superficie 1 700 ha = 17 km2
Divers
Saint patron Saint Georges
Fête patronale 23 avril
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Piémont

Voir sur la carte administrative du Piémont
City locator 14.svg
Montechiaro d'Acqui

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Montechiaro d'Acqui

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Montechiaro d'Acqui
Liens
Site web www.comune.montechiarodacqui.al.it

Montechiaro d'Acqui est une commune italienne de la province d'Alexandrie dans la région du Piémont en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est divisée en deux zones: le hameau de la Piana au fond de la vallée, traversé par la route nationale 30 de Val Bormida Alessandria - Savona (s’agit de la zone la plus peuplée, avec des magasins et des activités productives) et le village médiéval de Montechiaro Alto, siège de la municipalité, perché sur une colline où se trouvait un vieux château détruit au 17éme siècle par les Espagnols. L’ancien village est toujours très intéressant avec ses rues pavées, ses anciens bâtiments, ses escaliers de grès et ses belles vues sur les vallées du Erro et de la Bormida di Spigno.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers éléments d'habitants se trouvent dans les environs de la Pieve del Cauro (7e siècle), une ancienne église paroissiale - aujourd'hui en ruines juste en sortant du hameau Piana vers Savone - créée par le monastère de Saint Quintino de Spigno Monferrato. Cette église de campagne a été construit probablement sur un ancien statio romain placé sur la Via Aemilia Scauri.

Pendant le 11-13e siècles, en raison de la croissance des échanges commerciaux sur les routes entre la vallée du Pô et la mer Ligure et pour plus facilement défendre la zone, le village médiéval de Montechiaro Alto (Mons Cauri) a été érigé. Dans cette période, le marquis Delfino del Bosco a cédé l'autorité sur Montechiaro à la ville d'Alexandrie. Néanmoins, en 1284 les habitants ont négocié un traité avec le marquis Del Carretto.

Tombé ensuite sous le gouverne du Duché de Milan, après la mort de Filippo Maria Visconti (1447) Montechiaro a été occupé directement par les armées de Francesco Sforza. Depuis 1454 le pays a été cédé aux familles nobles de Del Carretto de Bossolasco, puis aux Scarampi de Cairo Montenotte. Des changements féodales ont mené ensuite au gouverne du marquis de Canelli et au domine des Scarampi-Crivello, des Cavoretti de Belvédère et des Gianazzo de Pamparato, qui ont maintenu le contrôle aussi après le serment d'allégeance à la Maison de Savoie (1736). Depuis le 18e siècle Montechiaro a entré à faire partie du Royaume de Sardaigne, du Royaume d'Italie et, enfin, de la République italienne.

Situé sur la ligne commerciale entre la vallée du Pô et le port de Savone, le village a subi le passage des armées engagées dans des guerre de Trente Ans (Bataille de Mombaldone entre la France-Savoie et de l'Espagne, 1637) et la première campagne d'Italie (1796) de Napoléon Bonaparte. Pendant la Seconde Guerre mondiale le territoire communal était une zone d'activités militaires contre les troupes allemandes et de la République sociale italienne par le mouvement italien de résistance.

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est traditionnellement destinée à la production agricole de blé et de vin, de produits gastronomiques et à l’élevage des ovins et bovins.

Le village de Montechiaro Alto a jouit d’une position privilégiée sur les rues commerciaux plus sûres sur les crêtes des collines pendant le Moyen Ages jusqu’au 17e siècle.

Seulement au début du 20e siècle, avec l'arrivée du chemin de fer de Alexandrie vers Savone, le centre d'intérêt est devenu la Piana avec sa usine de briques.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Au centre du village médiéval de Montechiaro Alto il y a l'Eglise paroissiale de Saint-Georges, consacrée pendant le 16e siècle, où sont conservés une chaire en bois sculpté et une statue de la Vierge de l'école du Maragliano (18e siècle).

L'ancienne Église des Battuti (16e siècle) est aujourd’hui  transformée en un petit musée qui recueille des artefacts, des outils et l'équipement de la civilisation rurale locale. En marchant sur les vieux rues pavées est possible observer la vielle taverne du peintre Peluzzi et quelques ses souvenirs.

Isolé sous le Bricco delle Forche on peut voir le Sanctuaire de Notre-Dame de Carpeneta, édifice religieux du 17e siècle érigée sur un pilon du 16e siècle avec une fresque représentant la Vierge de Miséricorde.

Dans le hameau de Piana, localisé dans la vallée de la Bormida di Spigno, il y a les ruines de l'ancienne Église paroissiale de Sainte-Anne en face de la nouvelle Église édifiée au début du 20e siècle et contenant les anciennes es fonts baptismaux d’origine haut-médiévale. Au milieu du hameau se trouve la cheminée, dernier vestige de l'usine de briques et de son four, premier symbole de l'industrialisation de la vallée au début du 20e siècle.

D'intérêt pour l'architecture de l'art nouveau peuvent être la Villa Veirana et la Villa Anna.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Montechiaro a été la patrie et le buen ritiro adopté par certains grands peintres du 20e siècle (Eso Peluzzi, Caffassi).

Héraldique du blason de la commune[modifier | modifier le code]

Blason à dessiner

Partie: au premier, d'argent à la tour de gueules fermée, avec mâchicoulis à la gibelins, ruinée à gauche, fondée sur une colline verdoyante; au second, d'or à la branche de vigne verte et fruité; au chef de gueules chargé par une couronne de marquis.

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Le commerce des anchois salés, une activité historique de la commune, est commémorée dans le Fête annuel de « L’ Anciuada der castlan » la premier dimanche de mai à Montechiaro Alto. Le même jour est aussi célébrée la procession religieuse de la Confrérie de Sainte-Catherine qui garde la relique vénérée des Saintes Épines.

Chaque année, le 12 Août, le hameau de Piana est le lieu de la « Fera » (mot de dialecte pour indiquer une foire), l'événement principal pour le commerce du bétail dans la entière province d'Alexandrie. Cet événement reprend une tradition déjà décrit dans les textes du 19e siècle par Goffredo Casalis. Cet événement se tiens même en hiver avec le « Fera du bœuf gras » du 8 Décembre, jour de la Fête de l'Immaculée Conception.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2014 en fonction Angelo Maria Ambrogio Cagno Lista civica "Tradizione Innovazione"  
2009 2014 Giovanni Pietro Nani Lista civica "Per Montechiaro"  
2004 2009 Angelo Maria Ambrogio Cagno Lista civica  
1999 2004 Giovanni Pietro Nani Lista civica  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution démographique du pays a été considérablement diminuée au cours du siècle dernier, en particulier avec la concentration de 2/3 des habitants dans le hameau de Piana et le tiers restant divisé entre la champagne et l’ancien village.

Entre les années 1930 et 1947 la commune a été associée avec le voisin village de Denice dans la commune de Montechiaro – Denice (siège municipale à la Piana).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Aspremont (Alpes-Maritimes) (France) depuis 2003.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Montechiaro Piana.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Cartosio, Castelletto d'Erro, Denice, Malvicino, Mombaldone, Ponti, Spigno Monferrato.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.