Monique Mathieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monique Mathieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Monique Mathieu, née le à Paris est une relieuse et éditrice de livres artistiques française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Monique Mathieu naît à Paris, en . Elle passe son enfance et son adolescence à Montmirail. Sa mère pratique la reliure en amateur[1].

À Paris, Monique Mathieu étudie l'histoire de l'art à l'Institut d'art et d'archéologie puis apprend la reliure, et ouvre en 1957 son premier atelier au 54 de la rue Mazarine[1].

En 1961, elle reçoit le prix Rose Adler au concours de «reliures de bibliophiles à caractère économique » organisé au pavillon de Marsan par la société de la Reliure originale. Même si elle continue la pratique de la reliure en artisan, les commandes de bibliophiles commencent avec les soutiens de Jean Parizel, Renaud Gillet, Lucien Scheler, Daniel Filipacchi, Aimé Maeght et deviennent régulières[1].

En 1962 la bibliothèque littéraire Jacques Doucet lui commande une reliure et en 1965 à la bibliothèque nationale de France quinze de ses reliures figurent à l'exposition de la société de la Reliure originale, dont elle devient membre de 1967 à 1972[1].

En 1971 elle épouse André Frénaud rencontré en 1964. Ils achètent en 1974 une maison à Bussy-le-Grand où un atelier est aménagé[1].

En 1977 la bibliothèque nationale de France lui commande une première reliure puis l'expose en 1978 en même temps que Georges Leroux et Jean de Gonet[2].

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 1972 : Ascona, Galleria del Bel Libro[3]
  • 1981 : Paris, Librairie Giraud-Badin[4]
  • 1992-1993 : Bruxelles, Bibliotheca Wittockiana[5]
  • 2002 : Paris, Bibliothèque nationale de France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Monique Mathieu : la liberté du relieur, , p. 169
  2. Monique Mathieu : la liberté du relieur, , p. 170
  3. Monique Mathieu : la liberté du relieur, , p. 171
  4. Monique Mathieu (préf. François Chapon), Paris, Librairie Giraud-Badin,
  5. Jean Tardieu et Jan van der Marck (préf. François Chapon), Reliures de Monique Mathieu à la Bibliotheca Wittockiana du 17 octobre 1992 au 9 janvier 1993, Bruxelles, Technorama, , 90 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]