Mohammed Saoud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mohammed Saoud
Image dans Infobox.
Mohammed Saoud
Naissance
Nom dans la langue maternelle
محمد سعودVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres activités
Formation
Littérature, arts plastiques, communication
Mouvement
Hyperreexpressionisme
Distinctions
47 fois
Site web
Œuvres principales
Danse d'une veuve, Danse de la nature, Méditation et le volontaire

Mohammed Saoud (en arabe محمد سعود) est un artiste peintre, écrivain, critique d’art et infographiste né le à Berkane au Maroc[1]. Réalisateur de plusieurs affiches, logos et jaquettes de romans de recueils et catalogues et pionnier de art digital en Afrique, il est également animateur de plusieurs ateliers d'art et communication. Lauréat de 48 prix et récompenses à l'échelon international[2].

La nature et la femme sont au centre des œuvres de Mohammed Saoud .Mais à la différence de nombreux autres artistes , ce peintre recourt à une technique récente pour extérioriser ses émotions .Il n’utilise pas de pinceaux , mais une souris .En d’autres termes , fait de l’art digital .Il est le premier artiste peintre à ce consacrer à cette nouvelle technique qu’il entend vulgariser cette  technique[3] . L'artiste peintre Mohammed Saoud , s'installe dans le scénario de la peinture pure, c'est-à-dire qu'il n'a pas besoin de motif ou d'anecdote pour nous faire jouir de ses tableaux qui nous touchent en profondeur par sa beauté !

Contempler l'explosion des couleurs sur la toile du grand peintre Mohammed Saoud, c’est là où je jouis de félicité face à cette décharge, a la recherche du sauvage et du grandiose. Peinture brillante de constellations, ou mon âme se plait à s'enfoncer dans cet océan de couleurs  et de vibrations qui dégagent toute la signification, de la force du terroir marocain .

Hommages[modifier | modifier le code]

  • Symposium internationale de Kénitra 2016[4]
  • Premier Salon du Moyen-Orient des arts plastiques du Caire en Égypte2012 [5]
  • 3e Rencontre des arts plastiques à Sétif en Algérie2011
  • Festival des arts plastiques et photographie à Meknès2009
  • Association américano-marocaine 2005

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Claudette McDermott, Artists An International Network Volume 1, Californie, 2009.
  • (ar) Boutakat Almisk, بوتقة المسك, Édition Chaarja, Émirats arabes unis 2010
  • Alqods Alarabi 05/10/2010 alqods
  • Mustapha Bourakkadi, « Mohamed Saoud, le créateur de sens », Le Matin, .
  • Esthétique des couleurs dans les œuvres de l'artiste Mohammed Saoud, SADAANA , SADDANA

Tableaux sur jaquettes[modifier | modifier le code]

  • Les yeux d'Argus (en arabe : عيون أرجوس) : Poèmes de Said Mellouki [6]
  • LA BERGERE DU SILENCE- Khadija Ehamrani [7]
  • Bayna Naraine (en arabe : بين نارين) Poèmes/ Édition du Jamiaat almoubdiine Almaghariba..
  • Awraq Macquiaa (en arabe : أوراق مكية) Poèmes de Mohamed Ali Rabaoui.
  • Pulsations Conception de la couverture des poèmes en 7 langues de Fatima Bouharaka
  • Bahth (en arabe : البحث عن المعاني اللامرئية ودلالات الأشياء في شعر محمد علي الرباوي). Étude de Hamid Rakata.
  • Almatroudoune (en arabe : المطرودون) Roman du Dr Maamar Bakhtaoui.
  • Alkhail la tanam ala mahliha (en arabe : الخيل لا تنام على مهلها) Poèmes d'Ahmed Kanouf.
  • Chorofaat (en arabe: شرفات ) Lettres Édition du Jamiaat almoubdiine Almaghariba.
  • Cheikh Karoon (en arabe: الشيخ قارون ) Recueils d'Ahmed Belkacem.
  • Riaah Noor (en arabe : رياح النور) Poèmes d'Ahmed Elyacoubi.
  • Raachaat (en arabe :رعشات) Recueils de Sanae Belhour.
  • Taranim el jabel (en arabe : ترانيم الجبل) Poèmes d'Abdellah Lahsaini.
  • Jourouh Essinine (en arabe : جروح السنين) Poèmes d'Abdellah Lahsaini.
  • Aghaani Ichkiaar (en arabe : أغاني عشقيار)DrMazeen Charif.
  • Vetue d'un corps recueils de Wafaae Mahmoud.
  • Hata iazoula Samt (en arabe : حتى يزول الصداع) recueils.
  • Raqsat al janaaza (en arabe : رقصة الجنازة) Poème de Driss Jarmati.
  • Chahwat Daou (en arabe : شهوة الضوء) Poèmes de Driss Massnaoui.
  • Masloub ichtaha al3ichq (en arabe : مصلوب اشتهى العشق) Poèmes de Hassan Razouki.
  • Hadaik Zaara (en arabe : حدائق زارا)Poèmes de Rachid Khadiri.
  • Baidane qalilane (en arabe :بعيدا قليلا) Poèmes d'Abdelhadi Roudi.
  • Maraaia (en arabe : مرايا) Roman de Mustapha Chaabane.
  • Baqaia Insane (en arabe :بقايا إنسان) Poèmes de Karima Daliasse.

Dernières expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Imago Mundi », sur www.imagomundiart.com (consulté le 11 avril 2017)
  2. PlaneteAfrique Network, « D'ici... d'Ailleurs », sur planeteafrique.com (consulté le 11 avril 2017)
  3. ALAIN BOUITHY, « Problématique de l'art digital au Maroc », 2006,‎ , page 12
  4. , LE MATIN, « Le Matin - L’art au service du rapprochement culturel », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 11 avril 2017)
  5. « 8 دول عربية في صالون الشرق الأوسط الأول للفنون التشكيلية », archive.is,‎ (lire en ligne, consulté le 11 avril 2017)
  6. (ar) Said Mellouki, عيون أرجوس, Oujda, Éd. El Joussour,‎ (ISBN 978-9-954-33082-1)
  7. Mohamed Salah Ben Amor, « La Bergère du silence ou comment ” forcer les cages de l’oubli”! :Lecture du recueil de la poétesse marocaine Khadija El Hamrani par : Hassan Oumouloud – Agadir –Maroc », sur Culminances, (consulté le 17 octobre 2019)
  8. Al akhawayn university, « Detail - exposition retats dame r », Imperial'Event,‎ (lire en ligne, consulté le 17 juillet 2018)
  9. LE MATIN, « Le Matin - Le sens de la créativité, entre peinture et écriture », sur Le Matin (consulté le 16 octobre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :