Mohamed-es-Senoussi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Senussi.
Mohamed-es-Senoussi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Décès

Mohammed Es-Senoussi, mort le , est un sultan du nord de la Centrafrique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est rattaché à la Famille El-Senussi.

Il dirige à partir de 1890 le Dar El-Kouti, dont la capitale est Ndélé, qui lui avait été confié par son oncle Rabah, succédant au sultan Kober[1]. Pour sceller cette suzeraineté, sa fille Khadija épousa Fadlallah, le fils de Rabah.

Il massacre l'expédition de Paul Crampel le .

Il fit édifier sur la colline surplombant la ville de Ndélé, le Tata, son palais fortifié, à partir duquel il ravitaillait les marchés d'Afrique du Nord en esclaves[2].

Références[modifier | modifier le code]