Ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme (Turquie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme de la République de Turquie
Histoire
Fondation
1920 : ministère des Travaux publics
1958 : ministère du Développement et du Logement
1983 : ministère des Travaux publics et du Logement
2011 : ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme
Cadre
Type
Siège social
278, Dumlupınar Bulvarı
Çankaya, Ankara
Pays
Langue
Organisation
Ministre
Murat Kurum
Dépend de
Affiliation
Budget
2,827 milliards de livre turque ₺ (2020)[1]
Site web

Le ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme turc, en turc Türkiye Cumhuriyeti Çevre ve Şehircilik Bakanlığı, est l’administration de la République de Turquie responsable de l'environnement, des travaux publics et de l'urbanisme en Turquie. Le ministère est dirigé par Murat Kurum[2].

Le ministère bénéficie, pour l'année , d'un budget de 2,827 milliards de livre turque[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première administration d'urbanisme a été créée en sous le nom de : ministère des Travaux publics, Bayındırlık Bakanlığı.

En , le gouvernement turc fonde le ministère du Développement et du Logement, İmar ve İskan Bakanlığı.

Le ministère des Travaux publics et le ministère du Développement et du Logement fusionnent en pour créer le ministère des Travaux publics et du Logement, Bayındırlık ve İskan Bakanlığı.

Il fut rebaptisé Ministère de l'Environnement et de l'Urbanisme, Çevre ve Şehircilik Bakanlığı, le [4].

Missions[modifier | modifier le code]

Les points-clés des missions du ministère[5] :

  1. Gestion et supervision des pratiques en matière de zonage et de cadastre.
  2. Gestion et supervision des projets de renouvellement urbain et lutte contre les gecekondu, bidonvilles.
  3. Protection de l'environnement et à la formation, la recherche, et la planification de projet pour la lutte contre la pollution de l'environnement.
  4. Gestion, supervision et contrôle des eaux usées de tous les secteurs pour la lutte contre la pollution de l'eau.
  5. Supervision de l'Administration du développement du logement social (TOKİ).
  6. Protection et préservation de l'écosystème et de la biodiversité.
  7. Fournir des rapports sur l'environnement à l'Organisation de coopération et de développement économiques.
  8. Lutte contre les bâtiments et infrastructures vulnérables aux séismes et gestion des normes parasismiques.
  9. Réalisation des missions issues des lois et des ordonnances.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (tr) Sözcü, « Kurumların bütçelerinde dikkat çeken kesintiler », sur Sozcu.com.tr, Journal quotidien, (consulté le 3 décembre 2019)
  2. (tr) Hürriyet, « Bakan Kurum: Guterres iklim değişikliği müzakerelerinde Türkiye'yi destekliyor », sur Hurriyet.com.tr, Journal quotidien, (consulté le 3 décembre 2019)
  3. (tr) Sözcü, « Kurumların bütçelerinde dikkat çeken kesintiler », sur Sozcu.com.tr, Journal quotidien, (consulté le 3 décembre 2019)
  4. (tr) Ministère de l'environnement et de l'urbanisme (Turquie), « Historique du Ministère », sur Csb.gov.tr (consulté le 3 décembre 2019)
  5. (tr) Ministère de l'environnement et de l'urbanisme (Turquie), « Görev », sur Csb.gov.tr (consulté le 3 décembre 2019)

Articles liés[modifier | modifier le code]