Gecekondu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Un quartier gecekondu à Ankara en 2004
Un quartier gecekondu à Izmir en 2008

Gecekondu (prononcé [ɡe.d͡ʒe.kon.'du], « posé la nuit »), désigne en Turquie une habitation construite sans permis de construire ou, par extension, un quartier entier composé de ce type d’habitation. [1]

Par leur niveau d'insalubrité, de non-respect des normes architecturales ou paysagères, la plupart des gecekondu se rapprochent de bidonvilles. Cependant, des quartiers anciens ont pu aboutir à un habitat relativement proche de zones "conventionnelles" par leur aspect ou leur développement.

Une partie non négligeable de la ville d’Istanbul aurait ainsi été construite sans permis. Ce type d'habitat est fréquent dans les villes turques et il est sujet de lutte par le Ministère de l'environnement et de l'urbanisme (Turquie) chargé du renouvellement urbain[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. École nationale supérieure d'architecture de Nantes, « Gecekondu : un habitat populaire construit en une nuit », sur nantes.archi.fr, (consulté le 3 décembre 2019)
  2. Tahire Erman, « Ethnographie du gecekondu. Un habitat autoconstruit de la périphérie urbaine », sur Cairn.info, (consulté le 3 décembre 2019)
  3. (en) Jean-François Pérouse, « Gecekondu (Social sciences on Contemporary Turkey) », Revue scientifique et sociologique,‎ (ISSN 1773-0546, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]