Mille-îles (vinaigrette)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vinaigrette Mille-îles utilisée comme trempette

La Mille-Îles est une vinaigrette qui accompagne de nombreux plats, notamment des salades croustillantes, des cocktails de fruits de mer et des crudités.  

Elle est à base de tomates et de mayonnaise, et peut inclure de l'huile d'olive, du jus de citron, du jus d'orange, du paprika, de la sauce Worcestershire, de la moutarde, du vinaigre, de la crème, de la sauce chili, de la purée de tomate, du ketchup ou de la sauce Tabasco.

Typiquement, elle contient également des ingrédients finement hachés qui peuvent inclure des cornichons, des oignons, des poivrons, des olives vertes, de l'œuf dur, du persil, du piment, de la ciboulette, de l'ail ou des noix hachées.

Origines[modifier | modifier le code]

La vinaigrette Mille-îles est attestée dans un livre de cuisine de 1900[1], dans un contexte laissant entendre qu'elle était alors connue à La Nouvelle-Orléans.

Selon The Oxford Companion of Food and Drink (Le Compagnon Oxford de l'alimentation et boissons), « le nom vient probablement des Mille-Îles situées entre les États-Unis et le Canada dans le fleuve Saint-Laurent »[2]. Dans la région des Mille-Îles, on raconte souvent que la femme d'un guide de pêche, Sophia Lalonde, avait préparé cette vinaigrette pour le casse-croûte de son mari, George[3]. Souvent, dans cette version, l'actrice May Irwin en demanda la recette après l'avoir dégusté[4]. Irwin, à son tour, la donna à un autre résident des Mille-Îles, George Boldt, qui y avait construit sa villa estivale, le château de Boldt. Propriétaire de l'hôtel Waldorf-Astoria, Boldt demanda à son maître d'hôtel, Oscar Tschirky, d'ajouter cette vinaigrette au menu de l'établissement[5]. Un article de 1959 du National Geographic affirme que la « vinaigrette Mille-îles aurait été inventée par le cuisinier de Boldt »[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Breaded Veal Rounds and Thousand Island Dressing. In A Book of Famous Old New Orleans Recipes used in the South for more than 200 years, p. 21. Peerless Printing Company, New Orleans, 1900.
  2. Smith, Andrew F. (2007). The Oxford Companion of Food and Drink, p. 514. Oxford University Press US, (ISBN 978-0-19-530796-2)
  3. Stiles, Kaelyn; Altıok, Özlem; Bell, Michael M. (2010). The ghosts of taste: food and the cultural politics of authenticity. Agriculture and Human Values DOI:10.1007/s10460-010-9265-y
  4. McNeese, Tim (2005). The St. Lawrence River. Infobase Publishing, (ISBN 978-0-7910-8245-4)
  5. Thousand Islands Inn, Clayton, NY. http://www.1000islands.com/inn/dressing.htm
  6. Brown, Andrew H. (March 1959). Today, this dressing is still being served at Oscar's in the Waldorf Astoria Hotel. New St. Lawrence Seaway opens the Great Lakes to the world. National Geographic Magazine, vol. 115, no. 3, p. 336

Liens externes[modifier | modifier le code]