Mikhaïl Dostoïevski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Dostoïevski (homonymie).

Mikhaïl Mikhaïlovitch Dostoïevski (en russe : Михаил Михайлович Достоевский), né le 13 octobre 1820 ( dans le calendrier grégorien) à Moscou et mort le 10 juillet 1864 ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un écrivain russe, auteur de quelques nouvelles et rédacteur de revues littéraires avec son frère (Le Temps, L'Époque). Il est surtout connu pour être le frère aîné de Fiodor Dostoïevski, dont il était très proche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mikhaïl Dostoïevski est le fils aîné de Mikhaïl Andreïevitch Dostoïevski, médecin militaire et de Maria Fiodorovna Netchaïeva[1]. La famille s'agrandit : Fiodor naît en 1821 ; puis viennent Varvara (1822), Andreï (1825), Vera (1829) et sa sœur jumelle Lioubov, qui meurt en bas âge, Nikolaï (1831) et Alexandra (1835)[2]. En 1821, Mikhaïl Andreïevitch est nommé gynécologue à l'hôpital des Indigents à Moscou. La famille peut s'installer dans un logement plus confortable. Apparemment alcoolique, jaloux, soupçonneux et taciturne, le père se révèle un véritable tyran domestique. En 1827, Mikhaïl Andreïevitch est nommé « assesseur de collège » et obtient ainsi un titre de noblesse héréditaire[3]. En 1831 et 1833, il fait l'acquisition de deux hameaux, Darovoïe (une quarantaine de serfs mâles) et Tcherermochnia (80 serfs)[4].

En septembre 1834, Mikhaïl et Fiodor sont internes à la pension Tchermak, dont ils ne rentrent que le week-end et où ils suivent un enseignement secondaire traditionnel[5].

Le 27 février 1835, la mère, poitrinaire, meurt à Darovoïe[6]. La famille est disloquée. Le père donne sa démission et se retire à Darovoïe avec ses trois filles. Insensible aux aspirations littéraires de ses deux premiers fils, il souhaite les inscrire à l'École centrale du Génie militaire de Saint-Pétersbourg[7].

Fiodor réussit l'examen d'entrée, mais Mikhaïl échoue pour raisons médicales.

En janvier 1842, Mikhaïl épouse Emilia Fiodorovna von Ditmar à Reval. En juillet, Fiodor, effectue un séjour à Reval.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]