Mike D

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diamond.
Michael Diamond
Description de cette image, également commentée ci-après

Michael Diamond en 2007 à la Brixton Academy.

Informations générales
Surnom Mike D
Nom de naissance Michael Louis Diamond
Naissance (50 ans)[1]
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, chanteur, musicien
Genre musical Hip-hop, hip-hop alternatif, punk rock, rap rock
Instruments Chant, guitare, Batterie, percussions
Années actives Depuis 1979
Labels Def Jam, Grand Royal Records, Capitol Records

Mike D, né Michael Louis Diamond le à New York, est un musicien et rappeur américain. Il est batteur et rappeur, membre fondateur des Beastie Boys[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diamond est né dans la ville de New York dans une famille aisée de confession juive[2]. Il étudie au Vassar College de Poughkeepsie, New York, pendant six mois[3]. En 1979, Diamond co-fonde le groupe The Young Aborigines. En 1981, Adam Yauch, alias MCA, un ami et fan du groupe, devient leur bassiste à la demande de leur ancien guitariste, John Berry, et le groupe change de nom pour celui des Beastie Boys[4]. En 1983, Adam Horovitz (Ad-Rock) se joint à eux et le groupe passe du punk au hip-hop[5].

En 1992, Mike D fonde le label des Beastie Boys, Grand Royal Records. Il s'intéresse également à la décoration intérieure, et crée une toile inspirée de Brooklyn ; elle est utilisée pour décorer le nightclub Marquee de Chelsea, qui ouvre de nouveau es portes en janvier 2013[6],[7].

Un an après le décès de Yauch en 2012, Mike D explique au magazine Rolling Stone être « motivé à créer de nouvelles choses » et publie Humberto Vs the New Reactionaries (Christine and the Queens Remix) en juillet 2013[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 1993, Mike D épouse la réalisatrice et actrice Tamra Davis ; ils sont parents de deux enfants, Davis et Skyler Diamond[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Beastie Boys Biography », Rolling Stone (consulté le 24 mai 2011).
  2. a et b (en) « Beastie Boys MTV Bio », MTV (consulté le 3 juin 2009).
  3. (en) « Inside Vassar's campus music scene », The Miscellany News (consulté le 3 juin 2009).
  4. (en) « More Rhymes Than Grey Hairs », Exclaim! (consulté le 3 juin 2009).
  5. (en) « Beastie Boys Biography », Xfm London (consulté le 3 juin 2009).
  6. (en) James Mulcahy, « Marquee Unveils Complete Remodel on Ten-Year Anniversary », Zagat,‎ (consulté le 24 janvier 2013).
  7. (en) Janelle Zara, « Beastie Boy Mike D's Designs Embellish Marquee's Bathroom Walls », Artinfo,‎ (consulté le 24 janvier 2013).
  8. http://www.rollingstone.com/music/news/beastie-boys-mike-d-im-excited-about-making-new-stuff-again-20130715
  9. (en) « Tamra Davis », Huffington Post (consulté le 24 mai 2011).

Liens externes[modifier | modifier le code]