Solid Gold Hits

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Solid Gold Hits

Compilation de Beastie Boys
Sortie Drapeau : États-Unis
Enregistré 19862004
Durée 52:53
Genre Hip-hop alternatif, hip-hop underground, hip-hop old-school
Producteur Beastie Boys, Rick Rubin, Mario Caldato Jr., The Dust Brothers
Label Capitol Records

Albums de Beastie Boys

Solid Gold Hits

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4 étoiles sur 5[1]
Pitchfork7,5/10[2]
The Times4 étoiles sur 5[3]

Solid Gold Hits est une compilation des Beastie Boys, sortie le .

L'album s'est classé 23e au Top Digital Albums, 30e au Top R&B/Hip-Hop Albums et 42e au Billboard 200[4].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAlbum original Durée
1. So What'cha WantCheck Your Head 3:37
2. Brass MonkeyLicensed to Ill 2:39
3. Ch-Check It OutTo the 5 Boroughs 3:11
4. No Sleep Till BrooklynLicensed to Ill 4:06
5. Hey LadiesPaul's Boutique 3:49
6. Pass the MicCheck Your Head 4:17
7. An Open Letter to NYCTo the 5 Boroughs 4:13
8. Root DownIll Communication 3:32
9. Shake Your RumpPaul's Boutique 3:18
10. IntergalacticHello Nasty 3:30
11. Sure ShotIll Communication 3:18
12. Body Movin' (Fatboy Slim Remix)Inédit 4:09
13. Triple TroubleTo the 5 Boroughs 2:44
14. SabotageIll Communication 2:58
15. (You Gotta) Fight for Your Right (To Party!)Licensed to Ill 3:31
Titre bonus édition japonaise[5]
No TitreAlbum original Durée
1. RRNN (Straight Outta Shibuya) (featuring Takagi Kan)To the 5 Boroughs 2:57

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Beastie Boys Solid Gold Hits Review », AllMusic (consulté le 11 juillet 2014)
  2. (en) « Beastie Boys Solid Gold Hits Review », Pitchfork (consulté le 11 juillet 2014)
  3. (en) Angus Batey, « Beastie Boys: Solid Gold Hits » (version du 18 novembre 2005 sur l'Internet Archive), The Times, 5 november 2005.
  4. (en) « Beastie Boys Solid Gold Hits Awards », Allmusic (consulté le 11 juillet 2014)
  5. (en) « Beastie Boys Solid Gold Hits Japan », Discogs (consulté le 11 juillet 2014)