Louise Blouin Media

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louise Blouin Media (LBM) est un groupe média international de magazines d'arts, de sites web et d'éditions fondé en 2003 par Louise Blouin, éditrice de magazines et philanthrope québécoise. Elle est également présidente de la Louise T Blouin Foundation.

Le groupe est actif dans les univers de l'art et du luxe englobant des magazines, Blouin Art+Auction, Blouin Modern Painters, Blouin Lifestyle, des sites web Blouinartinfo .com, Blouin News, un journal dédié aux foires et évènements culturels, Blouinartinfo Newspaper, un guide de musées et galeries, Blouin Gallery Guide. Louise Blouin Media possède également Somogy, une maison d'édition française spécialisée dans les livres d'art, et les bases de données Art Sales Index et Gordon[1]

Objectifs et historique[modifier | modifier le code]

La mission principale du groupe est de fournir un accès au monde de l’art et de la culture grâce à tous les supports médias presse et digitaux, mais également des événements, des partenariats et le « Blouin Creative Leadership Summit » qui se tient à New-York chaque année aux côtés du partenaire officiel, les Nations Unies[2].

Le groupe Louise Blouin Média a connu des défections dans son comité de direction au début des années 2010[3]. Il semble confronté à des différends avec ces anciens dirigeants, selon le New York Post. Il est accusé également, toujours selon le New York Post, de faire appel à des pigistes, en Inde en particulier, et de mettre fin brutalement à ces collaborations sans les rétribuer totalement[4],[5].

Fin 2014, le groupe Louise Blouin s'attache les services d'une équipe basée en France: marketing, pigistes et direction Europe et Asie.

Publications[modifier | modifier le code]

Ce groupe publie notamment le titre Blouin Gallery Guide, le magazine mensuel Blouin Modern Painters, et le magazine mensuel Blouin Art+Auction, racheté à LVMH[6].

Digital[modifier | modifier le code]

Le site web artinfo.com, lancé en 2005[7],,[1] et renommé Blouinartinfo.com veut couvrir en continu l’information du monde de l’art et de la culture. On peut y trouver des informations, des commentaires de spécialistes et d'artistes, et des affaires. Cette couverture est répartie de la manière suivante : art visuels, architecture& design, art du spectacle, lifestyle, voyage et évènements[8].

Ce site web a 21 éditions internationales destinées, outre le marché américain, à la France, à la Grande-Bretagne, à l'Australie, au Canada, à la Chine, à l'Allemagne, à Hong Kong, au Brésil[9], à l'Inde, à l'Italie, à l'Autriche, à la Colombie, au Japon, à la Corée, au Mexique, au Moyen-Orient, à l'Asie du Sud Est, à l'Espagne, à la Suisse et à la Russie [10],[11]. Chaque édition délivre l’actualité locale et culturelle dans la langue nationale.

Livres d'art[modifier | modifier le code]

Les éditions Somogy sont spécialisées dans l’édition de livres d’art depuis leur création par Aimery Somogy en 1937. Ces 25 dernières années, Somogy s’est spécialisé dans la publication de beaux livres en partenariat avec des musées, galeries, et institutions culturelles[12].

En 2004, Somogy est entré au sein de groupe Louise Blouin Media.

Evénements[modifier | modifier le code]

Le Blouin Creative Leadership Summit est un lieu d’échange organisé par la Louise Blouin Foundation en partenariat avec Les Nations Unies.

Le sommet rassemble des chefs d'État, lauréats du prix Nobel, grands patrons, artistes, et leaders dans les domaines de la science, la technologie, la culture, les affaires et la politique. Ce forum explore des opportunités et les défis offerts par la mondialisation. Les délégués discutent des implications de la mondialisation sur des sujets allant de la santé à l’économie. Le Prix de la Fondation Louise Blouin honore les personnes qui ont eu un impact positif sur l'échelle mondiale, dont les réalisations de chaque personne récompensée iraient au-delà des limites de leur domaine de prédilection et toucheraient un public véritablement international[13]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]