Blouin Corp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Louise Blouin Media)
Aller à : navigation, rechercher
Blouin Corp
Image illustrative de l'article Blouin Corp

Création 2003
Fondateurs Louise Blouin
Forme juridique Incorporation
Slogan The Leading Global Media Company for Art and Luxury
Siège social Drapeau des États-Unis New York (États-Unis)
Direction Louise Blouin
Activité Média
Effectif entre 50 et 200
Site web http://www.blouincorp.com/

Blouin Corp est un groupe international de magazines d'art, de sites web et d'éditions fondé en 2003 par Louise Blouin, éditrice de magazines et philanthrope québécoise. Elle est également présidente de la Louise T Blouin Foundation.

Le groupe est actif dans les univers de l'art et du luxe englobant des magazines, Blouin Art+Auction, Blouin Modern Painters, Blouin Lifestyle, des sites web Blouinartinfo.com, Blouin News, un journal dédié aux foires et évènements culturels, Blouinartinfo Newspaper, un guide de musées et galeries, Blouin Gallery Guide. Blouin Corp possède également Somogy, une maison d'édition française spécialisée dans les livres d'art, et les bases de données Art Sales Index et Gordon[1]

Objectifs et historique[modifier | modifier le code]

Le groupe se donne pour mission principale de fournir un accès au monde de l’art et de la culture grâce à tous les supports médias presse et numériques, mais également des événements, des partenariats et le « Blouin Creative Leadership Summit » qui se tient à New-York chaque année aux côtés du partenaire officiel, les Nations unies[2].

Le groupe Blouin Corp a connu des défections dans son comité de direction au début des années 2010[3]. Il semble confronté à des différends avec ces anciens dirigeants, selon le New York Post. Il est accusé également, toujours selon le New York Post, de faire appel à des pigistes, en Inde en particulier, et de mettre fin brutalement à ces collaborations sans les rétribuer totalement[4],[5].

En 2016, le nom de Louise T. Blouin apparaît lors des allégations autour de l'affaire des Panama Papers. Selon Metronews, qui rapporte les éléments d'une investigation menée par deux association de journalistes, son « empire » comprendrait cinq sociétés extraterritoriales inscrites dans les îles Vierges britanniques[6].

Publications[modifier | modifier le code]

Numérique[modifier | modifier le code]

Le site web artinfo.com, lancé en 2005[7],[1] et renommé Blouinartinfo.com, couvre en continu l’information du monde de l’art et de la culture (art visuels, architecture & design, art du spectacle, lifestyle, voyage et évènements)[8].

Ce site a 21 éditions internationales[9],[10],[11], chaque édition employant la langue du pays auquel elle est destinée..

Le site contient Blouin Art Sale Index, une base de données[12] du prix de l’art comportant plus de 5.5 millions de lots. Elle propose aux collectionneurs et professionnels du marché de l’art, la collection la plus complète des ventes aux enchères depuis 1922[13]. Louise Blouin a créé également Blouin News, site d’actualités mettant en avant les sujets mondiaux sur la politique, l’économie, la science et la technologie[14].

Magazines et journal[modifier | modifier le code]

Ce groupe publie notamment le titre Blouin Gallery Guide, le magazine mensuel Blouin Modern Painters, et le magazine mensuel Blouin Art+Auction, racheté à LVMH[15].

Créé dans les années 70, Blouin Gallery Guide[16] est un guide mensuel distribué gratuitement dans les musées et galeries des États-Unis. Il répertorie les évènements d’art et les expositions du mois en cours. Gallery Guide est consultable sur le site web Blouinartinfo.com, avec un contenu publié par des galeries et des organisations d’art du monde entier (évènements, biographies d’artistes). 

Blouin Art+Auction est un magazine d'art mensuel, sorti en 1979. Il est destiné aux collectionneurs d'art[17]. Le magazine contient des reportages d’art, des interviews de collectionneurs, d’avis et rapports de ventes, calendrier des évènements d’art à venir, les tendances du marché de l’art[18]

Blouin Modern Painters est un magazine d’art contemporain mensuel destiné aux passionnés d’art contemporain[19]. Blouin Corp est le troisième propriétaire de la revue, qui a été lancé en Angleterre en 1987 par le critique d'art Peter Fuller[20]. Le magazine est une source pour l'analyse de l'art contemporain (peinture, sculpture, photographie, cinéma, architecture et design).

Blouin Lifestyle, sorti en 2013 en Asie et en 2014 à l’international, est un magazine mensuel faisant le lien entre l’art et le luxe. Il est destiné aux acheteurs et collectionneurs d'art, de bijoux, de mode, de voitures automobiles, de montres et de vins et spiritueux. En plus des kiosques, Blouin Lifestyle est distribué dans les maisons de ventes aux enchères et les hôtels 5 étoiles.

Ces trois publications sont disponibles en version papier et numérique[21].

Blouinartinfo Newspaper est un journal mensuel dédié aux foires internationales d'art et aux grands événements culturels. Il existe en trois éditions : États-Unis, Asie et Europe. Il vise des collectionneurs d'art et de design ou encore des amateurs d'art et de culture.

Livres d'art[modifier | modifier le code]

Les éditions Somogy ont été fondées par Aimery Somogy en 1937. Ces 25 dernières années, Somogy s’est spécialisé dans la publication de beaux livres en partenariat avec des musées, galeries, et institutions culturelles[22]. En 2004, Somogy est entré au sein du groupe Blouin Corp.

Événements[modifier | modifier le code]

Le Blouin Creative Leadership Summit est un lieu d’échange organisé par la Louise Blouin Foundation en partenariat avec les Nations Unies[23]. Le sommet rassemble des chefs d'État, lauréats du prix Nobel, grands patrons, artistes, et leaders dans les domaines de la science, la technologie, la culture, les affaires et la politique. .

Le Prix de la Fondation Louise Blouin honore les personnes qui ont eu un impact positif à l'échelle mondiale[24]. En 2015, les lauréats ont été M. Okwui Enwezor, Directeur de Haus der Kunst à Munich en Allemagne ; Mme Zaha Hadid, Architecte ; Dr Hugh Herr, Professeur agrégé des arts médiatiques et des sciences ; Dr Thomas J. Sargent, Professeur d'économie et d'affaires, Stern School of Business, Université de New York et lauréat du prix Nobel d'économie[25].

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Haden-Guest 2005.
  2. « UNITED NATIONS - OFFICE FOR PARTNERSHIPS », sur www.un.org (consulté le 3 juillet 2015)
  3. Keith 2006.
  4. Keith (1) 2014.
  5. Keith (2) 2014.
  6. (en) « One of Canada's richest women, Louise Blouin in Panama Papers », in Metronews, 9 avril 2016 : « an empire that included five secretive offshore companies based in the British Virgin Islands, according to documents obtained by the International Consortium of Investigative Journalists and Süddeustche Zeitung and shared with Torstar News Service ».
  7. Sandler 2006
  8. « Blouin : «Internet ne menace pas les magazines de qualité» » (consulté le 3 juillet 2015)
  9. « Louise Blouin Announces Blouin Artinfo Brazil » (consulté le 3 juillet 2015)
  10. Duray 2012
  11. ToI 2012.
  12. « About Louise Blouin Media », sur www.gordonsart.com (consulté le 23 juillet 2015)
  13. « Louise Blouin Media », sur www.gordonsart.com (consulté le 23 juillet 2015)
  14. « Blouin News Jobs with Part-Time, Telecommuting, or Flexible Working », sur www.flexjobs.com (consulté le 23 juillet 2015)
  15. Le Monde 2003
  16. « Gallery guide - BLOUIN ARTINFO, The Premier Global Online Destination for Art and Culture | BLOUIN ARTINFO », sur www.blouinartinfo.com (consulté le 23 juillet 2015)
  17. « Art and Auction | BLOUIN ARTINFO », sur www.blouinartinfo.com (consulté le 6 juillet 2015)
  18. « L'Interview Très Stratégique de Louise Blouin, gourou des Medias et de l'Art Contemporain - Darkplanneur » (consulté le 6 juillet 2015)
  19. « Modern Painters | BLOUIN ARTINFO », sur www.blouinartinfo.com (consulté le 6 juillet 2015)
  20. « This man made Britart what it is. He would have hated it », sur the Guardian (consulté le 6 juillet 2015)
  21. « Blouin : «Internet ne menace pas les magazines de qualité» » (consulté le 6 juillet 2015)
  22. « À propos | Somogy éditions d'Art », sur www.somogy.fr (consulté le 3 juillet 2015)
  23. « UNITED NATIONS - OFFICE FOR PARTNERSHIPS », sur www.un.org (consulté le 9 juillet 2015)
  24. (en) « Sommet Creative Leadership », sur Creative Leadership Summit
  25. « Les lauréats », sur Creative Leadership Summit

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles de journaux[modifier | modifier le code]

Sources sur le web[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]