Micronésie aux Jeux olympiques d'été de 2008

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Micronésie aux Jeux olympiques d'été de 2008
Image illustrative de l'article Micronésie aux Jeux olympiques d'été de 2008

Code CIO FSM
Comité Comité national olympique des États fédérés de Micronésie
Site web http://www.oceaniasport.com/fsm/

Lieu Drapeau : République populaire de Chine Pékin
Participation 3ème aux Jeux d'été
Athlètes 5 dans 3 sports
Porte-drapeau Manuel Minginfel
Médailles
Rang :
Or
0
Arg.
0
Bron.
0
Total
0
Micronésie aux Jeux olympiques d'été
Précédent Micronésie aux Jeux olympiques d'été de 2004 Micronésie aux Jeux olympiques d'été de 2012 Suivant

La Micronésie envoie une délégation de cinq athlètes aux Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin[1]. Il s'agit de sa troisième apparition à des Jeux olympiques d'été depuis ses débuts en 2000 à Sydney en Australie, quatorze ans après son indépendance. Lors des précédentes éditions et à nouveau lors des Jeux d'été de 2008, la délégation est composée de cinq athlètes : un homme et une femme en athlétisme, un homme et une femme en natation, un homme en haltérophilie. Aucun des athlètes concourant en athlétisme ou en natation n'a passé le stade des séries. Manuel Minginfel est allé jusqu'au bout de son épreuve. La délégation n'a remporté aucune médaille lors de ces jeux[1].

Composition de la délégation[modifier | modifier le code]

L'équipe des jeux d'été de 2008 comprend deux athlètes féminins (Maria Ikelap en athlétisme[2] et Debra Daniel en natation[3]) et trois athlètes masculins (Jack Howard en athlétisme[4], Manuel Minginfel en haltérophilie[5] et Kerson Hadley en natation[6]).

La plus jeune athlète de la délégation est la nageuse Debra Daniel, âgée de 17 ans, et le plus vieil athlète, Manuel Minginfel, âgé de 29 ans. Il est le seul de la délégation à avoir déjà participé à des Jeux Olympiques[5].

Les sportifs sont accompagnés du chef de mission Alik Isaac de l'État de Kosrae, du docteur Felix Yomai, de l'attaché de presse Jay Alfonso, du président du Comité national olympique des États fédérés de Micronésie Berney Martin et du secrétaire général de l'institution Jim Tobin. Deux étudiants de la Xavier High School, Michael Kigimnang (État de Yap) et Roxie Moya (État de Pohnpei) sont également du voyage et participeront à un Camp olympique de la jeunesse du 5 au 17 août. Les campeurs assisteront à la cérémonie d'ouverture des jeux, puis effectueront une tournée en Chine lors des 10 jours restants[7].

Cérémonie d'ouverture et de clôture[modifier | modifier le code]

Manuel Minginfel a été choisi comme porte-drapeau pour la cérémonie d'ouverture des deux précédentes éditions et l'est encore lors des Jeux de 2008[8]. Le 8 août, la délégation micronésienne, avec à sa tête son porte-drapeau Manuel Minginfel[9] entre en 167ème position. Les cinq athlètes et les quatre officiels et entraîneurs portent une chemise bleue à fleurs blanches et un pantalon noir[10],[11].

La cérémonie de clôture, moins formelle que la cérémonie d'ouverture, se déroule le 24 août. La délégation micronésienne entre dans le stade derrière son porte-drapeau, la nageuse Debra Daniel[12].

Athlétisme[modifier | modifier le code]

Présentation des athlètes[modifier | modifier le code]

Le Stade national de Pékin où Howard et Ikelap ont concouru.

Maria Epiph Ikelap, née le 4 janvier 1987 sur l'île de Weno dans l'archipel des îles Truk, et Jack Howard, né le 21 juillet 1981 également sur l'île de Weno participent pour la première fois à des Jeux olympiques. Ils concourent tous deux sur le 100 m.

Résultats[modifier | modifier le code]

Maria Ikelap court le 15 août dans la neuvième série du 100 m contre huit autres athlètes. Elle achève sa course en 13 s. 73 et termine à la 8ème place devant la laotienne Philaylack Sackpaseuth (13 s. 86) et derrière la yéménite Waseelah Saad (13 s. 60). La série est gagnée par la russe Yevgenia Polyakova en 11 s. 24[13]. Le temps de Ikelap la classe eu 80e rang sur 85 participantes[13].

John Howard prend le départ de la neuvième série du 100 m avec sept autres athlètes le 14 août[4]. Il finit la course en 11 s. 03 et se classe 7e, devant Gordon Heather (11 s. 41) des îles Cook et immédiatement derrière le monégasque Sébastien Gattuso (10 s. 70) dans une série gagnée par le quatari Samuel Francis (10 s. 40)[14]. Jack Howard obtient le 66e temps des séries sur 80 participants, or, seuls les 41 meilleurs sprinters sont qualifiés pour le tour suivant.

Athlète Épreuve Séries Quarts de finale Demi-finales Finale
Résultat Rang Résultat Rang Résultat Rang Résultat Rang
Maria Ikelap 100 m 13 s. 73 8 Pas qualifiée
Jack Howard 100 m 11 s. 03 7 Pas qualifié

Weightlifting pictogram.svg Haltérophilie[modifier | modifier le code]

Le gymnase de l'Université Beihang où Minginfel a concouru.

Manuel Minginfel est le seul haltérophile des Jeux olympiques d'été de 2004 à concourir sous la bannière de la Micronésie. Il s'est qualifié grâce à ses performances aux championnats du monde d'haltérophilie de 2006. Il est inscrit dans la compétition masculine dans la catégorie des moins de 62 kg.

Présentation de l'athlète[modifier | modifier le code]

Né aux îles Yap le 28 septembre 1978, Minginfel a déjà concouru aux Jeux Olympiques d'été de 2000, à Sydney en Australie où il n'a pu terminer la compétition[5] et aux Jeux olympiques d'été de 2004 à Athènes en Grèce où il se classe 11e[5]. Manuel Minginfel a obtenu sa qualification par ses bonnes performances aux championnats du monde d'haltérophile de 2006 à Saint-Domingue en République dominicaine. Il y obtient une médaille d'argent dans l'épreuve de l'épaulé-jeté en soulevant 165 kg et termine quatrième des moins de 62 kg avec un total de 293 kg, établissant son record personnel[15],[16],[17]. L'haltérophile micronésien est quintuple champion d'Océanie d'haltérophile[18] et sextuple champion du Pacifique sud[19]. Il est également triple vainqueur aux Jeux du Pacifique sud et a gagné aux Mini-jeux du Pacifique sud[20],[21]. Il a également remporté par deux fois les Jeux de la Micronésie et par trois fois les Jeux des États fédérés de Micronésie[20]. À partir de 2006, Manuel Minginfel est titulaire d'une bourse du Fond scolaire du Comité international olympique qui lui permet de financer son entraînement, en vue de la préparation des Jeux d'été de 2008, sous la direction de Paul Coffa à l'Institut océanien d'haltérophilie d'Apia aux Samoa[15],[20].

Résultat[modifier | modifier le code]

La compétition se tient le 11 août et Minginfel est le seul océanien parmi les seize compétiteurs[22]. Lors de l'épreuve de l'arraché, il soulève successivement 115 kg à son premier essai, 120 kg au deuxième mais il échoue à 123 kg au troisième et dernier essai. À l'épaulé-jeté, il soulève avec succès 145 kg puis 150 kg et enfin 155 kg Son score combiné final est de 275 kg[5]. Seulement douze des dix-sept athlètes ont achevé la compétition. Il se classe 11e, devant le canadien Jasvir Singh (266 kg) et derrière le bélarus Henadzy Makhveyenia (278 kg). En comparaison, le médaillé d'or chinois Zhang Xiangxiang a soulevé un total combiné de 319 kg[22].

Athlète Compétition Arraché Épaulé-jeté Total Rang
Résultat Rang Résultat Rang
Manuel Minginfel -62 kg 120 kg 15 155 kg 10 275 kg 11

Natation[modifier | modifier le code]

Présentation des athlètes[modifier | modifier le code]

Le Centre national de natation de Pékin où Hadley et Daniel ont concouru.

Debra Daniel, née le 4 mars 1991 sur l'île de Pohnpei, et Kerson Hadley, né le 22 mai 1989 également sur l'île de Pohnpei participent pour la première fois à des Jeux olympiques d'été.

Résultats[modifier | modifier le code]

Debra Daniel concourt le 15 août au 50 m nage libre féminin[3]. Elle termine la distance en 30 s. 61 et se classe 5e dans sa série qui comprend 7 athlètes. Elle est placée devant la tanzanienne Magdalena Moshi (31 s. 37) et immédiatement derrière Julianne Kirchner (29 s. 38), une représentante des îles Marshall. L'ougandaise Olivia Nakitanda gagne la série en 29 s. 38[23]. Aucune des participantes à cette série n'est qualifiée pour le tour suivant. Debra Daniel prend la 76ème place de cette compétition qui a compté 90 compétitrices[24].

Kerson Hadley prend part à l'épreuve du 50 m nage libre le 14 août. Avec un temps de 25 s. 34, il termine 5e sur les 8 participants de sa série, derrière le botswanais John Kamyuka (25 s. 54) et devant le turkmène Andrey Molchanov (25 s. 02). La série est gagnée par le camerounais Alain Brigion Tobe avec un temps de 24 s. 53. Aucun des participants à cette série ne parvient à se qualifier pour le tour suivant[25]. Hadley termine au 70ème rang de cette compétition qui a compté 97 compétiteurs[26].

Athlète Compétition Séries Demi-finales Finale
Temps Rang Temps Rang Temps Rang
Debra Daniel 50 m nage libre 30 s. 61 76 Pas qualifiée
Kerson Hadley 50 m nage libre 25 s. 34 70 Pas qualifié

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Liste des athlètes micronésiens et résultats », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015)
  2. (en) « Maria Ikelap », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  3. a et b (en) « Debra Daniel », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  4. a et b (en) « Jack Howard », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  5. a, b, c, d et e (en) « Manuel Minginfel », Sports-reference.com (consulté le 14 mars 2015)
  6. (en) « Kerson Hadley », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  7. (en) « Team FSM to Participate at Beijing 2008 Olympic Games », sur www.fsmgov.org, Gouvernement des États fédérés de Micronésie (consulté le 10 février 2016).
  8. (en) « Porte-drapeaux de la Micronésie lors de la cérémonie d'ouverture aux Jeux olympiques d'été », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  9. (en) « Liste des porte-drapeaux », olympic.org (consulté le 15 mars 2015).
  10. « Le défilé des États fédérés de Micronésie durant la cérémonie d'ouverture », olympic.org (consulté le 15 mars 2015).
  11. (en) « Le porte-drapeau Manuel Minginfel », olympic.org (consulté le 15 mars 2015).
  12. (en) « Porte-drapeaux lors de la cérémonie de clôture », olympic.org (consulté le 18 mars 2015).
  13. a et b (en) « Résultats du 100 m féminin », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  14. (en) « Résultat du 100 m masculin », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  15. a et b (en) « FSM's Minginfel snatches 62kg Silver at Santo Domingo world championships », fsmgov.org (consulté le 20 mars 2015).
  16. (en) « 75 th World Championships », iwrp.net (consulté le 18 mars 2015).
  17. (en) « Oceania lifters on the road to Beijing », oceaniaweightlifting.com (consulté le 18 mars 2015).
  18. (en) « OCEANIA WINNERS », oceaniaweightlifting.com (consulté le 13 avril 2015).
  19. (en) « SOUTH PACIFIC WEIGHTLIFTING CHAMPIONSHIPS - WINNERS », oceaniaweightlifting.com (consulté le 13 avril 2015).
  20. a, b et c (en) « YAP STATE RESOLUTION NO. 7-113 », yapstategov.org (consulté le 21 mars 2015).
  21. (en) « South Pacific Games », oceaniaweightlifting.com (consulté le 22 mars 2015).
  22. a et b (en) « Résultats des - 62 kg », Sports-reference.com (consulté le 14 mars 2015)
  23. (en) « Résultat de la troisième série du 50 m nage libre femme », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  24. (en) « Classement final du 50 m nage libre femme », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  25. (en) « Résultat de la cinquième série du 50 m nage libre homme », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).
  26. (en) « Classement final du 50 m nage libre homme », sports-reference.com (consulté le 15 mars 2015).