Alain Absire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Absire
Alain Absire 03050.JPG
Alain Absire au Salon du livre de Paris 2015.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (68 ans)
RouenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Femina ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Alain Absire, né en 1950 à Rouen, est un romancier et nouvelliste, qui fut d'abord auteur de théâtre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Absire étudie à l'école Saint-Gabriel de Bagneux (Hauts-de-Seine) jusqu'à son baccalauréat, qu'il obtient en 1968[1].

Critique littéraire au Magazine littéraire, puis au Figaro littéraire (1984-1990), il travaille ensuite dans l’édition comme directeur de collection aux éditions Calmann-Lévy (1990-1993). Il exerce par ailleurs le métier de consultant et formateur en communication (presse, édition, causes humanitaires).

Auteur d’une trentaine d’ouvrages (romans, nouvelles, essais) chez Albin Michel, Calmann-Lévy, Julliard, Zulma, Flammarion etc., il obtient le prix Femina pour son cinquième roman, L'Égal de Dieu publié en 1987[2].

Alain Absire est président de la Société des gens de lettres de juin 2002 à juin 2006[3]. Il est depuis mars 2013 le président de la Société française des intérêts des auteurs de l’écrit (Sofia)[4].

Distinction[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • L’Homme disparu, Albin Michel, 1979 (réédition Le Grand Miroir, 2007)
  • Vasile Evanescu, l’homme à tête d’oiseau, Calmann-Lévy 1983 (prix Libre 1984)
  • 118, rue Terminale, Calmann-Lévy, 1984
  • Lazare ou le grand sommeil, Calmann-Lévy, 1985
  • L'Égal de Dieu, Calmann-Lévy, Prix Femina 1987
  • Baptiste ou la dernière saison, Calmann-Lévy, 1990[5]
  • L’Enfant-lune, Julliard, 1995
  • Alessandro ou la guerre des chiens, Flammarion, 1997
  • Les Noces fatales, Flammarion, 1999
  • Le Pauvre d'Orient, Presses de la Renaissance, 2000
  • Lapidation, Fayard, 2002
  • La Déclaration d’amour, Fayard, 2003
  • Jean S., Fayard, 2004
  • Sans pays, Fayard, 2007
  • Le chevalier à l'armure d'argent (3 tomes), Éveil et Découvertes, 2009-2011
  • Mon sommeil sera paisible, Gallimard, 2014

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • L’Éveil, Le Castor astral, 1985
  • Mémoires du bout du monde, Presses de la Renaissance, 1989
  • Les Tyrans, Presses de la Renaissance, 1991
  • Au voyageur qui ne fait que passer, Fayard, 2006
  • Saga italienne, NiL éditions, 2008

Essais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]