Michel Darbellay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Darbellay
Description de cette image, également commentée ci-après

Michel Darbellay

Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance ,
Orsières
Décès (à 79 ans),
Martigny
Carrière
Discipline(s) alpinisme
Ascension(s) notable(s) première ascension en solitaire de la face nord de l'Eiger
Profession (s) guide de haute montagne, moniteur de ski

Michel Darbellay, né le [1] à Orsières et mort à Martigny le [2], est un alpiniste, guide de haute montagne et organisateur d'expéditions suisse, surtout connu pour avoir réalisé la première ascension en solitaire de la face nord de l'Eiger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michel Darbellay fréquente la montagne dès son plus jeune âge en compagnie de son père et de ses frères. De l'âge de quinze ans et jusqu'à vingt-deux ans, il pratique un alpinisme classique avant de tenter des ascensions de grande envergure. Alpiniste d'une extrême rapidité[3], Darbellay devient guide de haute montagne et moniteur de ski à Verbier. Il est l'auteur de nombreuses premières dans le val Ferret telles que la face nord de la pointe Volluz ou la face nord du mont Grépillon.

Ascensions[modifier | modifier le code]

  • 1952 - Dalle de L'Amône (val Ferret), voie Darbellay (TD-, 5c obligatoire), avec son frère Daniel.
  • 1962 - Petit Clocher du Portalet (val Ferret), voie Darbellay (ABO+, 6c obligatoire), avec son frère Daniel.
  • 1963 - Eiger, face nord, première en solitaire (par la voie Heckmair), les 2 et 3 août[4].
  • 1967 - Petit Clocher du Portalet, voie Esprit de Clocher (ED+, 6b obligatoire), avec L. Frotte.
  • 1967 - Piz Badile, première hivernale, avec Paolo Armando, Camille Bournissen, Gianni Calcagno, Alessandro Gogna, Daniel Troillet.
  • 1970 - La Barme (monolithe à l'ouest de Verbier), face sud, voie La Diagonale, longueurs 1 et 2 (TD-, 5c obligatoire), avec Ami Giroud.

Expéditions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Roduit, Entremont Escalades, O. Roduit, , 306 p. (ISBN 9782839900317)