Institut de hautes études en administration publique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP)
Histoire et statut
Fondation
Type
Institut universitaire intégré dans la Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration de l'Université de Lausanne
Régime linguistique
Français (langue d'enseignement), allemand, italien, anglais
Directeur
Prof. Andreas Ladner
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Lausanne
voir sur la carte de Lausanne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du canton de Vaud
voir sur la carte du canton de Vaud
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Suisse
voir sur la carte de Suisse
Red pog.svg
Divers
Site web

L’Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) est l’Institut universitaire suisse qui prépare aux fonctions les plus élevées des administrations publiques et parapubliques du pays et au niveau internationale. C'est l'école nationale d'administration suisse qui forme les futurs leaders de l'administration suisse. Accrédité au niveau international (EAPAA), l’IDHEAP est aussi un observateur et un fournisseur de conseils reconnu par les administrations, les responsables politiques et la Confédération. L’IDHEAP, enfin, est un centre de recherches interdisciplinaires, fondamentales et appliquées, participant en toute indépendance scientifique aux réseaux nationaux et internationaux de recherches sur le secteur public.

L'IDHEAP se concentre sur l'étude de l'administration publique, un champ interdisciplinaire visant à développer les connaissances scientifiques sur la conduite des affaires publiques et la direction des institutions qui en sont responsables. Ces connaissances s'appuient sur plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales, comme le droit, l'économie, le management, la sociologie et la science politique, adaptées aux spécificités du secteur public et parapublic. L'IDHEAP est le seul institut universitaire suisse totalement dédié à ce champ de la connaissance.

Au niveau de l'enseignement, l'IDHEAP propose un Master of public administration (MPA), diplôme post-grade de troisième cycle, qui représente l'équivalent du Master of business administration (MBA) pour le secteur public ; un Master en politique et management publics destiné à des titulaires d'un bachelor (Master PMP) et un doctorat en administration publique.

Vision[modifier | modifier le code]

A l’interface entre théorie et pratique de l’administration publique, l’Institut de hautes études en administration publique est le pôle national d’excellence contribuant à l’analyse des mutations du secteur public et à une meilleure gouvernance de l’État de droit à tous ses niveaux, en pleine coopération avec ses partenaires universitaires suisses et étrangers.

Mission[modifier | modifier le code]

Au service de ses étudiants, du secteur public et de la société dans son ensemble, l’IDHEAP a une triple mission qui résulte de sa vision :

  • Enseignement universitaire accrédité au niveau master et post-master, ainsi que formation continue de qualité des élus et cadres publics ;
  • Recherche fondamentale et appliquée en administration publique reconnue au niveau national et international, et valorisée dans le secteur public suisse ;
  • Expertise et conseil indépendants appréciés par les organismes publics mandataires et enrichissant l’enseignement et la recherche.

Fondateurs[modifier | modifier le code]

L’IDHEAP a été créé sous la forme d’une «Fondation pour un Institut de hautes études en administration publique». L’initiateur en est Enrico Bignami, ancien administrateur délégué de Nestlé et créateur de l’IMEDE, devenu depuis l’IMD, à Lausanne-Ouchy. Au nombre des fondateurs figurent l’État de Vaud, l’Université de Lausanne, l’École polytechnique fédérale de Lausanne et l’Association des amis de l’IDHEAP. Depuis le 1er janvier 2014, l'IDHEAP est un institut de la Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique de l'Université de Lausanne.

Présidents[modifier | modifier le code]

Directeurs[modifier | modifier le code]

  • 1981-1994 : Raimund E. Germann, professeur en administration publique et politiques institutionnelles
  • 1995-2002 : Peter Knoepfel, professeur de politiques publiques et durabilité
  • 2003-2011 : Jean-Loup Chappelet, professeur de management public et systèmes d’information
  • 2012-2016 : Martial Pasquier, professeur de management et de marketing public[1]
  • 2016- : Andreas Ladner professeur d'administration suisse et politiques institutionnelles

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1981 : Création de la fondation le 23 avril
  • 1982 : Convention avec l’Université de Lausanne (UNIL) et début des cours le 5 octobre au BFSH 1
  • 1983 : Ouverture du Centre de recherche de l’avenue de Provence. Signature de la Convention avec l’Office fédéral du personnel
  • 1984 : Lancement de cours de brève durée pour l’État de Vaud
  • 1987 : Reconnaissance par la Confédération suisse. Création d’une salle informatique
  • 1990 : Accord de coopération avec l’Institut européen d’administration publique de Maastricht (IEAP)
  • 1991 : « Semestrialisation » de l’enseignement. Lancement des séminaires soleurois sur l’Europe
  • 1992 : Installation au Vieux-Collège de Chavannes-près-Renens.
  • 1993 : Accord de coopération avec les PTT
  • 1994 : Création du titre Master of public administration (MPA). Lancement des séminaires pour spécialistes et cadres (SSC)
  • 1995 : Introduction du doctorat IDHEAP-Université de Lausanne
  • 1997 : Autonomisation des unités d’enseignement et de recherche
  • 1998 : Premier doctorat en administration publique
  • 1999 : Inauguration de l’annexe Mouline
  • 2000 : Entrée en fonction du contrat de prestations avec l’État de Vaud et la Confédération
  • 2001 : Accord de coopération avec l’École nationale d'administration publique du Québec (ENAP)
  • 2002 : Refonte du Master of public administration (MPA)
  • 2003 : « Trimestrialisation » de l’enseignement. Convention de coopération avec le centre de Management public de l’Université de Berne
  • 2004 : Lancement de l’eXecutive
  • 2005 : Conventions avec l'Instituto Nacional de Admintração (INA) à Lisbonne, Portugal et l'Université Sun Yat Sen (Zhongshan) à Canton, Chine
  • 2005 : Accréditation du Master of public administration (MPA) par l'EAPAA (European Association for Public Administration Accreditation)
  • 2005 : Accréditation de l'IDHEAP par la Conférence universitaire suisse, à la suite du rapport de l'OAQ (Organe d’accréditation et d’assurance qualité des hautes écoles suisses)
  • 2006 : Ouverture des cours du premier Master de Bologne en Politique et Management Publics (Master PMP).
  • 2007 : La Conférence universitaire suisse confie à l'IDHEAP la direction du Pôle suisse en administration publique
  • 2008 : Trois nouveaux professeurs-assistants sont nommés dans le cadre du Pôle. Pour la première fois, l'IDHEAP dépasse 70 collaborateurs
  • 16 septembre 2010 : inauguration du nouveau bâtiment de l'IDHEAP, sur le campus de l'Université de Lausanne[2].
  • En janvier 2012, L'Université de Lausanne (UNIL) et l'IDHEAP annoncent que ce dernier prévoit d'intégrer l'UNIL[3].
  • 2014 : L'IDHEAP a intégré l'Université de Lausanne dans la Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique au 1er janvier

Champ d’action: L'ADN de la fonction publique[modifier | modifier le code]

Enseignements[modifier | modifier le code]

Créer de la valeur ajoutée

Association des diplômé-e-s[modifier | modifier le code]

Membre associé de l’IDHEAP, l’association a été fondée en 1986. Grande de quelque 500 membres, elle a pour but de développer un réseau assurant l’échange et le contact professionnel comme personnel parmi les anciennes étudiantes et les anciens étudiants de l’institut. L’association contribue aussi à la mise à jour des savoirs scientifiques et professionnels de ses membres, ainsi qu’à la promotion de l’image de l’institut.

Recherche[modifier | modifier le code]

L’IDHEAP se distingue par une recherche proche du terrain. Les différents pôles de recherches sont très variés et sont distribués dans les unités suivantes : administration suisse et politiques institutionnelles, droit public, économie de la régulation, finances publiques, management de l'information, management public et gestion des ressources humaines, management public et marketing, management public et systèmes d'information, politiques locales et évaluation des politiques publiques, politiques publiques et durabilité et politiques sociales.

La recherche au sein de l'IDHEAP a pour but d'ouvrir de nouveaux horizons en:

  • Conduisant des travaux de recherches fondamentales et appliquées, disciplinaires et interdisciplinaires
  • Collaborant avec d’autres instituts universitaires de recherche en Suisse et à l’étranger
  • Créant et étendre des réseaux de recherches nationaux et internationaux.

Publications[modifier | modifier le code]

Les publications de l’institut sont divisées en plusieurs lignes. D’abord l’on trouve les Cahiers de l’IDHEAP qui regroupent les recherches les plus abouties dans les différentes unités de recherche. Ensuite, il y a les Working paper de l’IDHEAP qui recensent les recherches qui font toujours l’objet d’une discussion au sein de la communauté scientifique. Enfin existe la collection Contribution à l’action publique créée en 2006 en collaboration avec Presses polytechniques et universitaires romandes qui se fixe pour objectif de réunir chaque année en un ouvrage collectif des contributions scientifiques sur un thème important pour l'action publique.

L’IDHEAP publie aussi régulièrement les ouvrages de ses chercheuses et chercheurs sur des thématiques utiles au bon fonctionnement des organisations publiques. La publication phare présentée par l’institut est sans aucun doute le Manuel d’administration publique suisse qui se veut un recueil d’articles de la plupart des chercheuses et chercheurs de l’institut utile pour l’étudiant, la personne responsable du pilotage de l’action publique ou tout citoyenne et citoyen prompt à mettre à jour son savoir sur les institutions administratives suisses. L’ouvrage est disponible en français, en allemand et en anglais dans une version raccourcie.

Expertise et service à la Cité[modifier | modifier le code]

À chacune des unités de recherches est attribuée une tâche d’expertise utile et reconnue aux responsables du pilotage des missions publiques. Cette expertise est précieuse pour le bon exercice de la fonction publique. Les chercheuses et chercheurs de l’IDHEAP sont régulièrement invités à donner leur point de vue dans les médiats dans leur qualité d’expertes et d’experts.

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.idheap.ch/idheap.nsf/go/mp
  2. Rapport annuel 2010, Institut de hautes études en administration publique (page consultée le 12 janvier 2012).
  3. « L’IDHEAP rejoint l’UNIL », communiqué de presse du jeudi 12 janvier 2012 (page consultée le 12 janvier 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]