Max Kruse (football)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Max Kruse (footballeur))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Max Kruse et Kruse (homonymie).
Max Kruse
Kruse1.jpg
Max Kruse avec le Borussia Mönchengladbach en 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Allemagne Werder Brême
Numéro 10
Biographie
Nationalité Drapeau : Allemagne Allemand
Naissance (29 ans)
Lieu Reinbek (Allemagne de l'Ouest)
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Attaquant / milieu offensif
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1992-1998 Drapeau : Allemagne TSV Reinbek
1998-2005 Drapeau : Allemagne SC Vier- und Marschlande
2006-2007 Drapeau : Allemagne Werder Brême
Parcours amateur
Saisons Club
2006-2009 Drapeau : Allemagne Werder Brême II 071 00(7)
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2007-2009 Drapeau : Allemagne Werder Brême 001 00(0)
2009-2012 Drapeau : Allemagne FC Sankt Pauli 100 0(22)
2012-2013 Drapeau : Allemagne SC Fribourg 039 0(12)
2013-2015 Drapeau : Allemagne Borussia M'gladbach 077 0(25)
2015-2016 Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg 043 00(9)
2016- Drapeau : Allemagne Werder Brême 024 0(15)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2006-2007 Drapeau : Allemagne Allemagne -19 ans 017 00(6)
2007-2008 Drapeau : Allemagne Allemagne -20 ans 006 00(1)
2008 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 001 00(1)
2013- Drapeau : Allemagne Allemagne 014 00(4)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 20 mai 2017

Max Kruse, né le à Reinbek, est un footballeur allemand évoluant actuellement à Werder Brême. Il occupe le poste d'attaquant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Max Kruse débute rapidement le foot durant son enfance, rejoignant en 1992 le TSV Reinbek puis en 1998 le club amateur de Vier-und Marschlande, en compagnie notamment de Martin Harnik. Il y passe sept ans à se former au football. En janvier 2006, il est repéré par le Werder Brême où il commence sa carrière avec l'équipe B.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

FC Sankt Pauli (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Sélectionné plusieurs fois dans le groupe professionnel par Thomas Schaaf, il fait ses grands débuts en septembre 2007 face à l'Arminia Bielefeld, remplaçant Jurica Vranješ à la 63e minute de jeu. Ce match sera le seul joué avec l'équipe première du Werder par le jeune allemand. En mai 2009, il signe un contrat de 2 ans avec le FC Sankt Pauli. Il se révèle pendant la saison 2011-2012, sa dernière avec le club, en inscrivant 13 buts et fournissant 6 passes, ce qui permet au Sankt de finir 6e du championnat, maquant les barrages à la différence de buts.

Fribourg (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Ses performances pour le Sankt Pauli ne passent pas inaperçues et Kruse rejoint le SC Fribourg à l'été 2012. Il marque lors de son premier match en DFB Pokal en août 2012, et délivre également une passe décisive. Pour ses débuts à domicile, il marque de nouveau face à Mayence (1-1). Il produit une performance époustouflante lors de la 3e journée de championnat lors de la victoire de Fribourg 5-3 face à Hoffenheim, marquant le but de l'égalisation et délivrant deux passes. Kruse se montre à nouveau décisif durant une victoire surprise contre Schalke puis face à son club formateur du Werder Brême, première victoire à l'extérieur contre les bremois depuis 11 ans. En mars 2013, il réalise un doublé face au Borussia Mönchengladbach et offre la victoire aux siens (2-0). Pendant son avant-dernier match pour Fribourg, il est nommé "Homme du match" après avoir marqué le but gagnant face au relégué Greuther Fürth, permettant une qualification du club en Ligue Europa. Kruse finit la saison avec 11 buts en matches de 34 matches.

Le , il connaît sa première sélection avec l'équipe nationale d'Allemagne, lors d'un match amical contre les États-Unis et il y inscrit son premier but, malgré la défaite 4 - 3 de la Mannschaft[1].

Mönchengladbach (2013-2015)[modifier | modifier le code]

En avril 2013, son transfert au Borussia Mönchengladbach, est officialisé. Il fait ses débuts lors de la surprenante défaite du Borussia contre le pensionnaire de troisième division allemande Darlstadt. Il ouvre son compteur en août 2013 en championnat face à Hanovre. Il s'acclimate rapidement au club, marquant à douze reprises en championnat et délivrant autant de passes décisifs. Durant la saison 2014-2015, il forme avec Raffael un duo d'attaque qui portera Mönchengladbach à la troisième place du championnat. Après sa première belle saison avec Mönchengladbach, Kruse est pré-sélectionné pour la Coupe du monde 2014 au Brésil[2] mais ne sera finalement pas de l'aventure qui verra les allemands remporter le Mondial.

Kruse réalise une bonne saison 2014-2015 avec treize buts toutes compétitions confondues et neuf passes, faisant ainsi partie des meilleurs passeurs du championnat. Ses buts et de passes cumulés font de lui le joueur le plus impliqué dans les buts du Borussia depuis son arrivée. En juin 2015, lors des éliminatoires de l'Euro 2016, Kruse réalise un doublé et délivre une passe décisive contre Gibraltar (7-0)[3].

Wolfsburg (2015-2016)[modifier | modifier le code]

En mai 2015, il est transféré à Wolfsburg pour la saison prochaine[4].

Kruse joue son premier match pour les Loups à l'occasion de la Supercoupe d'Allemagne contre le Bayern Munich en remplaçant Ivan Perisic en seconde période. Wolfsburg remporte la rencontre à l'issue des tirs au but, où Kruse transforme son penalty, et remporte ainsi d'emblée son premier titre. Le 8 août 2015, il marque son premier but pour Wolfsburg en Coupe d'Allemagne. Le 17 octobre, l'attaquant ouvre son compteur en championnat en inscrivant un triplé face à Hoffenheim[5]. Kruse découvre la Ligue des champions où il marque à deux reprises en neuf rencontres. En , il est mit à l'écart de la sélection allemande après avoir fêté son anniversaire en boîte, Joachim Löw expliquant vouloir « des joueurs qui se concentrent sur le football et l'Euro, y compris entre les rencontres »[6].

Retour au Werder Brême (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Le , Kruse s'engage au Werder Brême, son club formateur avec lequel il a débuté sa carrière[7].

Kruse échoit du numéro dix et beaucoup d'attentes sont placées en lui. Le 20 novembre 2016, il joue son premier match pour le Werder. Kruse attend le 3 décembre 2016 pour inscrire son premier but durant une victoire 2-1 contre le FC Ingolstadt. Il entame l'année 2017 en inscrivant l'unique but de son équipe lors d'une défaite contre le Bayern Munich (1-2). Le Werder enchaine peu à peu les victoires et s'éloigne de la zone de relégation. Début mars, Kruse marque un doublé contre Augsbourg. En avril, la forme de l'allemand porte l'attaque bremoise avec sept buts à son compteur. Le 22 avril, Kruse réalise un quadruplé à Ingolstadt durant la seconde période et offre à lui tout seul la victoire aux siens.

Activités extra-sportives[modifier | modifier le code]

Kruse est un joueur de poker assidu, participant à de nombreux tournois. En octobre 2015, il se fait remarquer en oubliant une somme de 75 000 euros à l'arrière d'un taxi. Il porte plainte auprès de la police mais l'argent n'est pas retrouvé[8]. Au mois de mars 2016, Kruse reçoit une amende de 25 000 euros par son club de Wolfsbourg pour avoir participé à un tournoi au lendemain d'une rencontre où il a d'ailleurs inscrit un triplé[8].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Statistiques de Max Kruse au 20 mai 2017[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Allemagne Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2007-2008 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême Bundesliga 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
Sous-total 1 0 0 - - - - - - - - - - - - - 1 0 0
2009-2010 Drapeau de l'Allemagne Sankt Pauli 2.Bundesliga 29 7 4 2 0 0 - - - - - - - - - - 31 7 4
2010-2011 Drapeau de l'Allemagne Sankt Pauli Bundesliga 33 2 6 1 0 0 - - - - - - - - - - 34 2 6
2011-2012 Drapeau de l'Allemagne Sankt Pauli 2.Bundesliga 34 13 7 1 0 0 - - - - - - - - - - 35 13 7
Sous-total 96 22 17 4 0 0 - - - - - - - - - - 100 22 17
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne SC Fribourg Bundesliga 34 11 8 5 1 2 - - - - - - - 2 1 2 41 13 12
Sous-total 34 11 8 5 1 2 - - - - - - - 2 1 2 41 13 12
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne Borussia Mönchengladbach Bundesliga 34 12 12 1 0 0 - - - - - - - 4 0 0 39 12 12
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Borussia Mönchengladbach Bundesliga 32 11 9 3 2 1 - - - C3 7 0 1 7 2 3 49 15 14
Sous-total 66 23 21 4 2 1 - - - - 7 0 1 10 2 3 87 27 26
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsburg Bundesliga 32 6 6 1 1 2 1 0 0 C1 9 2 1 1 1 0 44 10 9
Sous-total 32 6 6 1 1 2 1 0 0 - 9 2 1 1 1 0 44 10 9
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Werder Brême Bundesliga 23 15 7 1 0 0 - - - - - - - - - - 24 15 7
Sous-total 23 15 7 1 0 0 - - - - - - - - - - 24 15 7
Total sur la carrière 252 77 59 15 4 5 1 0 0 - 17 2 2 14 4 5 299 87 71

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Matches amicaux - Les Etats-Unis battent l'Allemagne (4-3) », sur eurospsort.fr,
  2. (en) « Germany unveils preliminary World Cup roster », sur dw.de,
  3. « Euro 2016, l'Allemagne étrille Gibraltar », sur goal.com,
  4. « Max Kruse quatre ans à Wolfsburg », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  5. « Match Wolfsbourg - Hoffenheim - 9è journée Bundesliga. Saison 2015/2016 », sur Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert (consulté le 18 octobre 2015)
  6. Hugo Monier, « Joachim Löw vire Max Kruse de la sélection allemande », sur francetvsport.fr,
  7. « Transfert : Max Kruse de retour au Werder Brême », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  8. a et b Barth Gury, « Max Kruse, la star du football allemand qui n'aurait jamais dû jouer au poker », sur poker-academie.com,
  9. (de) Fiche sur fussballdaten
  10. « Statistiques de Max Kruse (football) », sur footballdatabase.eu

Voir aussi[modifier | modifier le code]