Martin Suter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suter.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Martin Suter
Description de cette image, également commentée ci-après

Martin Suter

Naissance (68 ans)
Zurich, Suisse
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Allemand
Genres

Martin Suter est un écrivain suisse alémanique né le 29 février 1948 à Zurich, d'expression allemande.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé dans le domaine de la publicité, période pendant laquelle il était déjà l'auteur de reportages pour des magazines (notamment GEO) et la télévision, il a décidé de se consacrer à l'écriture (de romans) dès 1991.

De 1992 au début 2004, il a signé la chronique Business Class dans l'hebdomadaire sur papier journal Die Weltwoche, colonne qui, depuis, a été transférée dans le supplément hebdomadaire Das Magazin du quotidien Tages-Anzeiger. Pour ces textes, dont certains ont été publiés sous forme de recueil en allemand, il a reçu en 1995 le Prix autrichien de l'industrie.

Pour son roman Small world, il a reçu, en 1997, le Prix du canton de Zurich et, en 1998, le Prix du premier roman étranger (France)[réf. insuffisante][1].

Son succès international – de très nombreuses traductions – lui a permis d'aller vivre de manière permanente à Ibiza et au Guatemala avec son épouse Margrith Nay Suter, qui est styliste.

En 2007, il écrit trois textes pour Stephan Eicher sur son album Eldorado : Weiss Nid Was Es Isch, Charly et Zrügg Zu Mir et deux autres en 2012 pour L'Envolée.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Chronologie selon l'édition originale:

  • 1997 : Small World (Small world), roman, éditions Christian Bourgois, Paris, parution en français en 1998, (ISBN 226701467X) (traduction Henri-Alexis Baatsch)
  • 1998 : Business Class 3, Opinio Verlag AG, 1998 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 1999 : film Beresina oder Die letzten Tage der Schweiz (réalisation de Daniel Schmid), scénario du film
  • 2000 : Business Class 1 (réédition), Opinio Verlag AG, 2000 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 2000 : Business Class 2 (réédition), Opinio Verlag AG, 2000 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 2000 : La Face cachée de la lune (Die dunkle Seite des Mondes), roman, éditions Christian Bourgois, Paris, 2000, 332 pages, (ISBN 2267015552) (Traduction Olivier Mannoni)
  • 2001 : Richtig leben mit Geri Weibel, Diogenes Verlag AG, Zurich, 2001 (non traduit)
  • 2002 : Un ami parfait (Ein perfekter Freund), roman, éditions Christian Bourgois, Paris, 2002, 372 pages, (ISBN 2267016346) (Traduction Olivier Mannoni)
  • 2003 : Beziehungsstress, Diogenes Verlag AG, 2003 (non traduit)
  • 2004 : Business Class. Neue Geschichten aus der Welt des Managements, Diogenes Verlag AG, 2004 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 2004 : Lila, Lila (Lila, Lila), roman, éditions Christian Bourgois, Paris, 2004, 300 pages, (ISBN 2267017253) (Traduction Olivier Mannoni)
  • 2005 : Huber spannt aus und andere Geschichten aus der Business Class, Diogenes Verlag AG, 2005 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 2006 : Le Diable de Milan (Der Teufel von Mailand), roman, éditions Christian Bourgois, Paris, 2006 (Traduction Olivier Mannoni)
  • 2007 : Unter Freunden und andere Geschichten aus der Business Class ; Zürich (Diogenes), 2007 (recueil de chroniques, non traduit)
  • 2008 : Le Dernier des Weynfeldt (Der letzte Weynfeldt), roman, éditions Christian Bourgois, 2008 (Traduction Olivier Mannoni)
  • 2010 : Le Cuisinier (Der Koch), roman, éditions Christian Bourgois, mai 2010 (Traduction : Olivier Mannoni)
  • 2011 : Allmen et les libellules (Allmen und die Libellen), roman, éditions Christian Bourgois, mai 2011 (Traduction : Olivier Mannoni)
  • 2012 : Allmen et le diamant rose (Allmen und der rosa Diamant), roman, éditions Christian Bourgois (Traduction : Olivier Mannoni)
  • 2013 : Le Temps, le Temps, roman, éditions Christian Bourgois, 317 pages, (ISBN 2267024977) (Traduction : Olivier Mannoni)
  • 2014 : Allmen et les dahlias, roman, éditions Christian Bourgois, mai 2014, 196 pages, (ISBN 978-2-267-02651-1) (Traduction : Olivier Mannoni)
  • 2015 : Allmen et la disparition de Maria, roman, éditions Christian Bourgois, avril 2015, 210 pages, (ISBN 978-2-267-02770-9) (Traduction : Olivier Mannoni)

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]