Marie-Aleth Grard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie-Aleth Grard
Image dans Infobox.
Fonctions
Présidente d'ATD Quart Monde
Biographie
Naissance
Autres informations
Membre de

Marie-Aleth Grard, née le à Troyes, est présidente d’ATD Quart Monde, qu’elle a représenté au Conseil économique social et environnemental de 2008 à 2021. Elle est également membre du Conseil scientifique COVID-19.

Biographie[modifier | modifier le code]

Photographe de profession, elle est diplômée de l’École Louis Lumière à Paris et intègre en 1983 le Commissariat à l’énergie atomique comme photographe scientifique et technique[1].

Alliée bénévole du Mouvement ATD Quart Monde, depuis 1982, elle a notamment été déléguée locale de l’association dans l’Essonne de 1983 à 1999 ; responsable nationale de Tapori, la branche enfance de l’association, de 1999 à fin 2007, avant de rejoindre la Délégation nationale du Mouvement de 2014 à 2018[2].

Vice-présidente d'ATD Quart Monde France depuis 2008, elle en devient présidente en juillet 2020, succédant à Claire Hédon, nommée Défenseure des droits[3],[4].

En 2008, elle est nommée membre du Conseil économique social et environnemental (CESE)[5] dans le groupe des personnalités qualifiées, au nom d’ATD Quart Monde[6]. Son mandat, renouvelé en 2015[7], a pris fin en 2021. Au CESE, elle siège dans deux sections, la section Affaires sociales et santé et la section Éducation, communication, culture. En 2015, elle a été rapporteure de l’avis « Une école de la réussite pour tous », dans lequel le CESE souligne l’importance d’ouvrir l’école aux parents, notamment à ceux qui en sont les plus éloignés, et met en avant des pédagogies coopératives pour une école de la réussite de tous les élèves.[8],[9] Cet avis est le fruit de plus de 200 auditions et de travaux menés en Croisement des savoirs et des pratiques avec des parents vivant dans la grande pauvreté[10]. En 2017, elle a été co-rapporteure de l’avis « Le revenu minimum social garanti »[11], dans lequel le CESE propose la mise en œuvre d’un revenu minimum social garanti « qui constitue le socle de la solidarité nationale à l’égard des personnes en situation de fragilité économique et sociale » et formule des propositions pour en simplifier l’accès, l’inscrire dans une démarche d’accès à l’emploi et agir pour une meilleure acceptabilité par la société[12].

En 2013, elle est nommée membre du Conseil supérieur des programmes[13], dont elle démissionne en 2018[14], regrettant que cette instance chargée de rédiger les programmes scolaires soit « devenu un lieu où on enregistre les textes proposés mais où il est impossible d'avoir des discussions[15] ».

En mars 2020, au début du premier confinement lié à l’épidémie de COVID-19, elle est nommée par le président du Sénat au Conseil scientifique présidé par Jean-François Delfraissy [16],[17] pour y « relayer les difficultés rencontrées par les personnes en situation de précarité pendant le confinement »[18].

Elle a été élue à deux reprises comme conseillère municipale de Saint-Michel-sur-Orge, mandat qu'elle remplit de 2001 à 2014[19].

Elle est nommée par décret du Président de la République du 14 novembre 2019[20] au conseil de l'ordre national de la Légion d'honneur[21].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Marie-Aleth Grard, « Les parents d’élèves, une ressource : comment vaincre les idées reçues ? », dans Choukri Ben Ayed et Philippe Joutard, Grande pauvreté, inégalités sociales et école. Sortir de la fatalité, Berger-Levrault, « Au fil du débat-Études », 2021, 256p. (ISBN 978-2-7013-2140-0)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Mandats renouvelés au Conseil économique social et environnemental », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  2. « Marie-Aleth Grard, nouvelle présidente d'ATD Quart Monde », sur ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde, (consulté le )
  3. « Marie-Aleth Grard, nouvelle présidente d'ATD Quart Monde », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  4. « Marie-Aleth Grard, présidente d'ATD Quart Monde », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  5. « Décret du 10 avril 2008 portant nomination au Conseil économique et social - Mme Grard (Marie-Aleth) - Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  6. « Marie-Aleth GRARD | Les conseillers | Découvrir le CESE », sur www.lecese.fr (consulté le )
  7. « ATD Quart Monde continuera à porter la voix des plus pauvres au CESE », sur L'Humanité, (consulté le )
  8. « Marie-Aleth Grard brosse « La mixité scolaire et sociale, voilà ce qui fait la réussite de tous » », sur L'Humanité, (consulté le )
  9. « Une école pensée pour la réussite de tous les enfants », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Le CESE a rendu ses préconisations pour une école de la réussite pour tous | Actualités | Actualités et agenda », sur www.lecese.fr (consulté le )
  11. Marie-Aleth Grard, « Marie-Aleth Grard : «Le revenu universel doit avant tout permettre aux plus fragiles de vivre mieux» », sur Libération.fr, (consulté le )
  12. « Revenu minimum social garanti | Travaux Publiés | Travaux du CESE », sur www.lecese.fr (consulté le )
  13. « "Le Conseil supérieur des programmes est le coeur du réacteur de la refondation" », sur LExpress.fr, (consulté le )
  14. « Démissions et critiques en série : que se passe-t-il au Conseil supérieur des programmes ? », sur Franceinfo, (consulté le )
  15. « Entretien exclusif : Marie Aleth Grard : On ne peut plus discuter au CSP », sur www.cafepedagogique.net (consulté le )
  16. « Nominations et avis - Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  17. « Face au coronavirus, elle porte la voix des sans voix au sein du Conseil scientifique », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  18. « Marie-Aleth Grard portera la voix des exclus au comité scientifique », sur Public Senat, (consulté le )
  19. « L’explosion de la pauvreté se fait à bas bruit », sur ATD (Agir Tous pour la Dignité) Quart Monde, (consulté le )
  20. Décret du 12 novembre 2019 portant maintien en fonctions et nomination de membres du conseil de l'ordre national de la Légion d'honneur (lire en ligne)
  21. « Cinq nouveaux membres au conseil de l’ordre de la Légion d’honneur | La grande chancellerie », sur www.legiondhonneur.fr (consulté le )
  22. « Décret du 13 mai 2011 portant promotion et nomination - Légifrance », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  23. Le Figaro fr avec AFP, « La promotion de la Légion d'honneur du 1er janvier », sur Le Figaro.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]