MySQL Workbench

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
MySQL Workbench

Description de cette image, également commentée ci-après
Interface graphique du logiciel
Informations
Développé par Oracle
Dernière version 6.3.8 ()
Dépôt github.com/mysql/mysql-workbenchVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en C#, C++ et Objective-CVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Windows, Mac OS X, GNU/Linux
Type Administration de bases de données
Licence GPL
Site web www.mysql.com

MySQL administrator

MySQL Workbench (anciennement MySQL administrator) est un logiciel de gestion et d'administration de bases de données MySQL créé en 2004. Via une interface graphique intuitive, il permet, entre autres, de créer, modifier ou supprimer des tables, des comptes utilisateurs, et d'effectuer toutes les opérations inhérentes à la gestion d'une base de données. Pour ce faire, il doit être connecté à un serveur MySQL.

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

Visualisation graphique des performances[modifier | modifier le code]

L'une des spécificités de ce client de gestion de base de données réside dans sa possibilité de visualiser en temps réel, via des indicateurs graphiques, la charge du serveur MySQL, le pourcentage d'occupation en mémoire, les connexions courantes, le nombre de requêtes continues sur une base de données. Il permet aussi de voir l'occupation disque, ainsi que l'espace alloué aux tables et aux fichiers de logs.

Enfin, les tables sont disponibles sous forme de diagramme, permettant ainsi la modélisation des données.

Sauvegarde et restauration des données[modifier | modifier le code]

Le logiciel permet, comme les autres clients de gestion de base de données, de créer facilement des sauvegardes de tables et de bases. Il permet aussi de restaurer rapidement des données, par simple sélection des tables via l'interface de gestion.

Transfert entre SGBD[modifier | modifier le code]

Une fonction permet d'exporter des bases de Microsoft SQL Server vers MySQL.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]