BigTable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
BigTable

Informations
Développé par GoogleVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Cloud computing
Interface de programmation
Service Internet (d)
SGBD NoSQL
Système de gestion de base de donnéesVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web cloud.google.com/bigtableVoir et modifier les données sur Wikidata

BigTable est un système de gestion de base de données compressées, haute performance, propriétaire, développé et exploité par Google[1].

C'est une base de données orientée colonnes, dont se sont inspirés plusieurs projets libres, comme HBase, Cassandra ou Hypertable.

Chez Google, BigTable est stockée sur le système de fichiers distribué GoogleFS.

Google ne distribue pas sa base de données mais propose une utilisation publique de BigTable via sa plateforme d'application Google App Engine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le développement de Bigtable a commencé en 2004[2] et est maintenant utilisé par un certain nombre d'applications de Google, telles que l'indexation Web[3], MapReduce, qui est souvent utilisé pour générer et modifier des données stockées dans Bigtable[3], Google Maps[2], Google Book Search, My Search History, Google Earth, Blogger.com, Google Code hosting, YouTube[4], et Gmail. Google a développé sa base de données pour des raisons telles qu'elle peut évoluer et mieux contrôler les performances[3].

Le SGBDR Spanner de Google est basé sur une implémentation de Bigtable. Google F1 a été construit en utilisant Spanner pour remplacer une implémentation basée sur MySQL[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bigtable: Un système de stockage distribué pour les données structurées - (publication officielle en PDF)
  2. a et b Hitchcock Andrew, « Google's Big Table »
  3. a b et c Fay Chang, Jeffrey Dean, Sanjay Ghemawat et Wilson C. Hsieh, « Bigtable: A Distributed Storage System for Structured Data », 7th USENIX Symposium on Operating Systems Design and Implementation (OSDI),‎ , p. 205–218 (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2019)
  4. Kyles Cordes, « YouTube Scalability Talk »,
  5. Jeff Shute, Mircea Oancea, Stephan Ellner et Ben Handy, « F1 - The Fault-Tolerant Distributed RDBMS Supporting Google's Ad Business », SIGMOD,‎ (lire en ligne, consulté le 9 décembre 2019)