Marc Fiorentino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fiorentino.
Marc Fiorentino
Description de cette image, également commentée ci-après

Marc Fiorentino au Salon du livre de Paris en mars 2009.

Naissance (55 ans)[1]
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Marc Fiorentino, né à Paris le [1], est un spécialiste des marchés financiers, banquier d'affaires, et essayiste[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et formation[modifier | modifier le code]

Marc Fiorentino est né à Paris dans le 15e arrondissement. Son père était trieur de nuit à la Poste. Il a grandi dans une HLM de Vincennes[1],[3]. Il a ensuite suivi des études à Vincennes au lycée Hector Berlioz, puis a préparé les grandes écoles commerciales au lycée Louis-le-Grand à Paris, avant d’intégrer l'École des hautes études commerciales de Paris, promotion 1982[3],[1].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

De 1983 à 1986, Marc Fiorentino travaille dans la salle des marchés de la Bank of America Paris en tant que responsable des équipes de ventes sur le marché des changes[4]. De 1986 à 1990, il codirige le département produit dérivés chez Drexel Burnham Lambert[4]. En , il dirige une équipe de 25 personnes dans une des principales banques d’affaires américaine, PaineWebber[4] où il a la responsabilité mondiale des produits dérivés. En 1994 il rejoint Sandy Weill et Jamie Dimon chez Salomon Smith Barney pour diriger la branche parisienne de la banque d’affaires et, au niveau mondial, les produits dérivés[4].

En , Marc Fiorentino devient entrepreneur en créant une banque d’affaires spécialisée dans le conseil aux petites et moyennes entreprises cotées et non cotées : EuroLand Corporate[4].

À l'automne 2005, il se risque à la reprise de la Télévision française juive (TFJ), qu'il fait entrer en bourse pour lever des fonds. L'expérience ne durera pas un an et la chaîne a mis définitivement la clé sous la porte[5].

De à 2012, Marc Fiorentino est administrateur d'Ubisoft[6].

En 2007, il crée un site de conseil financier, Allofinance.com[4], qui fusionne en 2011 avec le conseiller en gestion de patrimoine Monfinancier[7].

En février 2008, il est sanctionné par l'AMF : 50 000 euros d'amende et un avertissement notamment « pour avoir agi contre l'intérêt d'un de ses clients », et « pour avoir exercé sans agrément une activité de placement »[8].

Marc Fiorentino anime une chronique économique tous les matins sur BFM Business[9]. Il y anime aussi une nouvelle émission hebdomadaire patrimoniale : C’est votre argent[10]. Il est également chroniqueur sur Canal+ dans la Nouvelle Édition[11].

En février 2012, il prévoit que la France sera attaquée par les marchés financiers à la suite de l'élection de François Hollande[12].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marc Fiorentino est marié et a deux enfants : Samuel, né en 1991, et Laura, née en 1994.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrage sur Marc Fiorentino[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Luc le Vaillant, Krach-bulle-hue, Libération, 6 janvier 2009
  2. Corinne Scemama, Marc Fiorentino, le camelot de la finance, L'Express, 10 février 2012
  3. a et b Erwan Guého, « J'ai explosé deux fois en vol », Nord Eclair, 31 mars 2009
  4. a, b, c, d, e et f Biographie de Marc Fiorentino, Easybourse, 23 novembre 2009
  5. [1]
  6. Ubisoft annonce la nomination d'un nouvel administrateur, Pockett, 18 juillet 2006
  7. Allofinance intègre Monfinancier, ABC Bourse, 5 juillet 2011
  8. Euroland Finance : 50 000 euros d'amende pour Marc Fiorentino, Boursier.com, 10 juin 2008
  9. L'émission Good Morning Business, BFM
  10. L'émission C'est votre argent, BFM
  11. David Abiker, Marc Fiorentino… sur le Bloc Notes de David Abiker, Cardemploi, 26 novembre 2012
  12. Marc Fiorentino : le 7 mai, la France sera attaquée !, latribune.fr, 6 février 2012