Marc Bron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Bron
Description de cette image, également commentée ci-après

Marc Bron

Naissance (54 ans)
Thonon-les-Bains, Haute-Savoie (France)
Nationalité française
Profession
Professeur certifié de mathématiques
Enseignant de savoyard
Activité principale
Maire d’Habère-Poche
Autres activités
Président fondateur de l'Association des enseignants de savoyard (AES)
Vice-président de l'Institut de la langue savoyarde (ILS)
Trésorier de la Fédération pour les langues régionales dans l'enseignement public (FLAREP)

Marc Bron, né le à Thonon-les-Bains, est un enseignant et homme politique français, maire d’Habère-Poche depuis 2014. Il est un militant de la défense de la langue savoyarde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Activité professionnelle[modifier | modifier le code]

Après des études à Lyon et à Grenoble, Marc Bron obtient un poste de professeur de mathématiques aux collèges de Bons-en-Chablais puis de Boëge où il enseigne également le savoyard. Il habite Habère-Poche.

Engagements culturels et associatifs[modifier | modifier le code]

Marc Bron, deuxième à gauche, lors de la 37e Fête internationale de l'arpitan à Saint-Étienne, en 2016.

Patoisant dès son plus jeune âge, Marc Bron collabore au Dauphiné libéré dès l'âge de 18 ans.
Linguiste patoisant[1] Marc Bron a présidé l'association Feufliâzhe, qui organise tous les deux ans une manifestation basée sur la musique alpine sur le site de Passy Plaine-Joux[2] puis à Habère-Poche depuis 2015. Il a aussi fait partie de Lou Reclan du Chablais, troupe de théâtre amateur en patois savoyard. Il est également accordéoniste, chanteur [3] et a participé en tant que figurant avec sa famille au film La Première Étoile (2008) de Lucien Jean-Baptiste tourné aux Gets[réf. nécessaire].
En qualité de président de l'Association des enseignants de Savoyard, il a prononcé un discours, lors d'une audition publique au Parlement européen de Strasbourg en 1999, sur la situation et les besoins de la langue savoyarde[4]. Marc Bron est également membre associé résident de l'Académie de Savoie depuis 2004[5].

Outre ses engagements locaux, il est :

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le , Marc Bron remporte le second tour des élections municipales d'Habère-Poche en obtenant 38,87 % dans une triangulaire. Le 5 avril, il est élu maire par le nouveau conseil municipal[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La rédaction du DL, « Marc Bron : Je ne comprends pas cette discrimination autour du savoyard », sur ledauphine.com, (consulté le 10 août 2016).
  2. a et b Philippe Vach, « Marc Bron, ardent militant de la langue savoyarde », sur lemessager.fr, (consulté le 10 août 2016).
  3. Anne Pons, « Un patoisan bien en chaire », sur lexpress.fr, (consulté le 10 août 2016).
  4. « Situation et besoins du savoyard », sur francoprovençal.org (consulté le 10 août 2016).
  5. « Liste des membres de l'Académie de Savoie (Mis à jour le 1er juin 2016) » [PDF], sur le site de l'Académie de Savoie - academiesavoie.org (consulté le 11 août 2016).
  6. « Institut de la Langue Savoyarde : Sa composition »], sur langue-savoyarde.com (consulté le 10 août 2016).
  7. La Rédaction du DL, « Marc Bron élu maire de la commune », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]