Maison Blanche (Trois-Rivières)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maison Blanche
Couvent des Ursulines - Trois-Rivières 01.JPG
Présentation
Type
Construction
Environ Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Localisation
Adresse
Coordonnées

La maison Blanche est la partie la plus ancienne du monastère des Ursulines de Trois-Rivières. Sa construction a débuté en 1699 et a été par la suite agrandie plusieurs fois. Elle a été classée comme immeuble patrimonial en 2017 par le ministère de la Culture et des Communications.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ordre de Sainte-Ursule s’installe au Canada en 1639 pour y ouvrir la première école pour fille de la colonie. En 1897, suite à la demande de Mgr Jean-Baptiste de La Croix de Chevrières de Saint-Vallier, évêque de Québec, trois ursulines s’installèrent à Trois-Rivières pour y ouvrir la première école et hôpital de la localité. La vocation hospitalière est inhabituelle chez les Ursulines, qui préfèrent se consacrer uniquement à l'enseignement[1].

Les Ursulines s'installe au en 1700 ou 1701 dans la maison du gouverneur Claude de Ramezay, qui a été construite vers 1700. Cet édifice a été agrandi ensuite à plusieurs reprises pour devenir l'actuelle maison Blanche. L'édifice sert à la fois de couvent, d'hôpital et d'école jusqu'au années 1830. En 1807, elles se voient confiées le soin des malades mentaux, mission qu'elle conservèrent jusqu'en 1845, suite à la construction d'un asile à Beauport. La vocation hospitalière est abandonnée en 1886[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Maison Blanche », sur Répertoire du patrimoine culturel du Québec (consulté le 10 mai 2019).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]