Macquenoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une localité de la province de Hainaut
Cet article est une ébauche concernant une localité de la province de Hainaut.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Macquenoise
La place de l’église
La place de l’église
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Thuin
Commune Momignies
Code postal 6593
Zone téléphonique 060
Géographie
Coordonnées 49° 58′ 36″ Nord, 4° 10′ 26″ Est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Macquenoise

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Macquenoise

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Macquenoise

Macquenoise (en wallon local Maq'nwêse) est une section de la commune belge de Momignies, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Géographie[modifier | modifier le code]

Macquenoise est bordé au sud et à l’ouest par la frontière française.

Historique[modifier | modifier le code]

Étymologiquement « Marché sur l'Oise », la localité a été occupée dès la préhistoire, comme l'attestent les nombreux petits ateliers de taille du silex découverts le long de l'Oise et de la Wartoise, ainsi que les pointes de flèches, haches et grattoirs régulièrement trouvés dans les champs. L'époque gallo-romaine nous a aussi laissé quelques vestiges : cave d'une villa, fondations d'un bâtiment de thermes, meules en arkose, tessons de poterie sigillée, sesterces d'Antonin le Pieux, carafe, fragments de bracelets en verre, scories de minerai de fer, indices de l'industrie primitive du fer.

Sous l'Ancien Régime, Macquenoise constitue une seigneurie, tenue en fief du seigneur de Chimay et fait partie de la paroisse de Momignies. Des carrières d'arkose sont encore recensées en 1780, l'industrie du fer (Forge Gérard, fourneau de Macquenoise, la Lobiette sur l'Oise, Gratte Pierre sur la Wartoise) perdure jusqu'au XIXe siècle et les saboteries ferment peu avant 1939.

L'existence d'un four à verre au « Four Matot » apparaît dans une donation de Pierre Le Verrier en 1184. Cette verrerie fermera vers 1780.

La commune est créée le 7 juin 1867 par l'adjonction du territoire de « Formatot » à celui du hameau de Macquenoise.

L'ensemble Momignies-Macquenoise constitue depuis le XIXe siècle un foyer relativement peuplé. Cette concentration qui s'explique aujourd'hui par la renaissance de l'industrie verrière se justifiait au siècle dernier par l'extension considérable des cultures au détriment des forêts.

Chute d’une forteresse volante — Le 8 février 1944, un bombardier américain B-17 tombe à 2 km à l’est de la ferme de la Distillerie. Huit des dix membres d’équipage s’en tirent mais trois d’entre eux seront fusillés quelques semaines plus tard par les S.S. dans les bois de Saint-Remy. L’inauguration d’un monument commémoratif (surmonté d’une hélice) a eu lieu le 27 août 1989 en présence de quatre survivants.

D’après André Lépine, 80 monuments insolites d’Entre-Sambre-et-Meuse, Cahier du Musée de Cerfontaine, n° 520, 1989.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Macquenoise devenu Courquain ou Koorkin pour les besoins du film Rien à déclarer de et avec Dany Boon

Le village servit de décor au film Rien à déclarer de Dany Boon en 2010, notamment le site de la douane. Dans le film, le village est rebaptisé Courquain en français ou Koorkin en flamand.

Curiosité[modifier | modifier le code]

Les communes de Hirson (France) et de Momignies (Belgique) ont développé, à l'ancien poste de douane de Macquenoise, un musée retraçant les anecdotes du tournage du film de Dany Boon ainsi qu'un parcours permettant d'en visiter les différents lieux dans la région.

Le menhir de Macquenoise — En 1708, des documents mentionnent un « gros caillou » au lieu-dit Bertignon. En 1970, on découvre dans un ancien étang un grès haut de 1,30 m. On a tout lieu de croire qu’il s’agit de la même pierre. Celle-ci, qui est polie et sculptée, représente l’effigie d’un homme. C’est d’ailleurs le seul menhir anthropomorphe de Wallonie; il a été déposé au Musée archéologique de Charleroi.

Voir : René Chambon, Découverte à Macquenoise : menhir, statue ou stèle ?, DRSAP Charleroi, n° 55, 1970, pp 125-126 et Itinéraires des mégalithes en Wallonie, Sté Royale Belge de Géographie, 1991, page 39.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]