Mabel au volant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mabel au volant
Description de l'image Mabel at the Wheel.jpg.
Titre original Mabel at the Wheel
Réalisation Mabel Normand
Mack Sennett
Scénario Mabel Normand
Mack Sennett
Acteurs principaux
Sociétés de production Keystone
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 18 minutes
2 bobines
Sortie 1914

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mabel at the Wheel

Mabel au volant (Mabel at the Wheel) est une comédie burlesque américaine de Mabel Normand et Mack Sennett avec Charlie Chaplin sortie le .

Synopsis[modifier | modifier le code]

À la suite d'une dispute entre Mabel et son fiancé, Charlie profite de la situation et emmène Mabel en promenade sur sa motocyclette, mais il la fait tomber malencontreusement dans une flaque de boue. S'ensuit alors un affrontement entre Mabel, son père et son fiancé d'un côté, et Charlie de l'autre.

Plus tard, alors qu'il doit prendre part à une course de voitures, le fiancé de Mabel est enlevé puis ligoté par Charlie et ses deux acolytes. Mabel décide alors de prendre le volant à sa place, sous les encouragements de son père.

Après avoir rattrapé leur retard de début de course, Mabel et son copilote se retrouvent en première position, avec trois tours d'avance. Charlie, qui ne veut pas voir ses rivaux gagner, tente de saboter la course, et à l'aide de ses complices envoie des bombes sur les voitures et recouvre la piste d'huile. Mais Mabel, malgré plusieurs incidents, remporte la course, au grand désarroi de Charlie.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source principale de la distribution[1] :

Reste de la distribution non créditée :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mabel au volant sur l’Internet Movie Database - Consulté le - Sauf référence contraire.
  2. Crédité sous le nom de Andy Anderson