Mack Sennett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mack Sennett
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographié en 1916 par Fred Hartsook
Nom de naissance Michael Sinnott
Surnom Le roi de la comédie
Naissance
Melbourne, Québec, Canada
Nationalité Drapeau du Canada Canadien
Drapeau des États-Unis Américain
Décès (à 80 ans)
Woodland Hills, Los Angeles, (Californie), États-Unis
Profession Réalisateur

Michael Sinnott, connu sous le nom de scène Mack Sennett, né le à Melbourne, paroisse Sainte-Bibiane-de-Shipton (Richmond), au Québec, et mort le (à 80 ans) à Woodland Hills, en Californie, est un acteur et cinéaste américain.

Il fut l'un des réalisateurs les plus importants du cinéma muet américain. De son vivant, on l'appelait « The king of comedy » (« Le roi de la comédie »).

Ses parents se sont établis à Melbourne (au Québec) après leur mariage célébré dans la paroisse St-Patrice de Tingwick en 1879. Son père John Sinnott travaillait comme aubergiste à Richmond dans la paroisse Ste-Bibiane-de-Shipton en 1880 et comme aubergiste-hôtelier au Lac-Mégantic de 1883 à 1896 puis a émigré avec toute sa famille à Northhampton Mass. Tous les frères et sœurs de Michael Sinnott sont nés à Melbourne et baptisés par l'abbé Luc Trahan, curé de la paroisse Sainte-Bibiane de Richmond.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michael Sinnott était petit-fils d'immigrants irlandais. Son père John Sinnott est né le 17 mai 1852 à Tingwick, au Québec. John Sinnott était cultivateur à Danville sur la terre de son père Michael Sinnott avant son mariage avec Catherine Foy à Tingwick en 1879 puis, après s'être établi dans la paroisse Sainte-Bibiane à Richmond la même année, il fut journalier à Richmond à la naissance de son fils Michael Sinnott en 1880 puis, à compter de 1883, aubergiste-hôtelier à Richmond dans les Cantons de l'Est au Québec. Toute la famille a habité dans le Canton de Melbourne jusqu'en 1887 puis s'est établie au Lac-Mégantic en 1887 où John Sinnott exerçait à la fois le métier de charpentier et d'aubergiste. Toute la famille a ensuite émigré aux États-Unis en 1894. Mack Sennett était âgé de 14 ans. Il habitait à Southampton Massachusetts au recensement américain de 1900 (20 ans, célibataire), puis à Hollywood Californie en 1920 (40 ans, célibataire). Et 60 ans célibataire à Hollywood au recensement de 1940. Il vit à loyer, $105 par mois, dans un immeuble luxueux, appartement 164 du 7071 boulevard Hollywood. Mack Sennett a eu sa citoyenneté américaine le 24 mars 1932 à 52 ans. Il fut aussi enrôlé dans les forces américaines de réserve en 1942.

Après un emploi dans une usine de sidérurgie, un emploi d'entraineur de boxe et des essais comme chanteur, Michael Sinnott se fait engager en 1908 par l'American Mutoscope and Biograph Company, où il débute comme acteur. Intéressé par la mise en scène, David Wark Griffith lui confie rapidement la réalisation des comédies au sein de la compagnie.

En 1912, Mack Sennett fonde à Hollywood le studio Keystone, qui a lancé les carrières de plusieurs légendes du cinéma burlesque, telles que Charlie Chaplin et Roscoe « Fatty » Arbuckle.

Après 1926, Mack Sennett consacre ses films à la famille Smith et utilise la comédie familiale, les mésaventures de jeunes mariés. Le burlesque se transforme et devient une forme de satire de mœurs.

Mack Sennett fonde son comique sur la cascade, l'invraisemblable, mais aussi sur un montage soigné. Il mène la logique et l'incohérence, il fait jaillir l'absurde de l'authentique, en créant des rapports insolites.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

1911 à 1915[modifier | modifier le code]

1916 à 1920[modifier | modifier le code]

1921 à 1925[modifier | modifier le code]

1926 à 1930[modifier | modifier le code]

1931 à 1934[modifier | modifier le code]

1935 à 1949[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

1908[modifier | modifier le code]

1909[modifier | modifier le code]

1910[modifier | modifier le code]

1911[modifier | modifier le code]

1912[modifier | modifier le code]

1913[modifier | modifier le code]

1914-1932[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme compositeur[modifier | modifier le code]

Comme directeur de la photographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • David Turconi, Mack Sennett, Paris, Seghers,
  • Jean-Jacques Couderc, Les petits maîtres du burlesque américain : 1909-1929, Paris, CNRS Editions, , 697 p. (ISBN 978-2-271-05691-7)
  • Enrico Giacovelli, Le cinéma comique américain. les années flamboyantes du court-métrage, vol. 1 : Tartes à la crème et coups de pied aux fesses, Saint-Denis-sur-Sarthon, Gremese, , 157 p. (ISBN 978-2-366-77013-1)

Vidéothèque[modifier | modifier le code]

Mack Sennett, Le Roi de la Comédie, Lobster Films, 2016, Coffret DVD Kings Of Comedy (films de Mack Sennett, Harry Langdon, Larry Semon, Harold Lloyd, Snub Pollard).

Liens externes[modifier | modifier le code]